15
sep

15/9/2017 : voyage en Baie de Somme avec le Noyau – jour 3 : 6/9/2017

(j'adoooooooore ce selfie - raté - de moi sur le bateau, avec la mer)

pizap selfie.JPG

J’ai très trèèèèèèèèèèèèèès mal dormi : levée trois fois pour aller aux WC, pas rendormie, fatiguéééééééééééée.

 Je réalise qu’hier j’ai parlé à B. du cinéma à Namur et des films francophones que j’allais voir lors des Francos à Namur, « tu connais ? » et m…. foutu cerveau les franco c’est à Spa, les  concerts, rien à voir. Après des heures à tripatouiller ma cervelle, ça me revient : c’est le FIFF où j’allais, j’adooorais et je prenais congé d’ailleurs

 Après le déjeuner, nous partons au Tréport faire une balade, et dans le seul magasin où nous allons (youpiiiiiiiiiiiie) je réalise qu’on est en Normandie. J’achète du chocolat et une boule à neige, des cadeaux. Nous prenons quatre fois le funiculaire et j’ai toujours aussi peur peur peur peur (quatre fois quoi).

 Après-midi, toujours à Tréport (monter descendre monter decendre en funiculaire), le groupe monte à pieds pleine de magasins, mais ça me semble vraiment une très forte montée, donc je reste en bas avec Marine, l’employée du Noyau hyper cool qui nous accompagne, et nous faisons une petite promenade : je vois de la glace en boules et propose de lui en offrir une, ce qu’elle refuse. Snif, pas de glace pour moi non plus.

 Heureusement finalement, car le tour en bateau qui suit est mémorable : la mer est trèèèèèèèèèèès agitée et les marins nous demandent tout le temps si ça va. Plusieurs personnes vomissent dans les sacs donnés à cet effet. Moi pas : je n’étais pas malade en bateau dans ma première vie, je ne suis pas malade dans ma deuxième. On m’a suggéré d’arrêter de dire « avant mon accident » et « après mon accident » et de remplacer ça par « dans mon ancienne vie » et « dans ma nouvelle vie ». Mais comme les chats ont neuf vies, j’ai opté pour « dans ma première vie » et « dans ma deuxième vie ». Ainsi, il m’en reste 7.

 Le marin conclut par « vous aurez pris un bon bol d’air ». Et paf, il drache. « Un bon bol d’eau », on dit.

 Heureusement que les accompagnants et les marins m’ont aidée à descendre l’escalier jusqu’au bateau et à grimper dans le bateau, sans eux pas moyen, et P., en fauteuil, n’a malheureusement pas su y aller, note qu’avec la mer agitée il n’a rien raté.

 Epuisée et assoiffée au retour : je bois trois verres et mange la meilleure pêche de ma vie.

Je me mets en pyjama pour le souper poulet compote, dessert Danette, jeux et grooooooooooooos dodo. A demain.

jour 3 ensemble (2).jpg

jour 3 ensemble (1).jpg

 

Écrire un commentaire