11
sep

10/9/2017 : voyage en Baie de Somme avec le Noyau – jour 1 : 4/9/2017

Je pars demain en Baie de Somme en France avec le Noyau, groupe de soutien pour les cérébrolésés et leur famille, qui avait déjà organisé le barbecue où j’étais allée à William-Lennox. C’’est là que j’ai appris qu’un séjour était organisé en Baie-de-Somme.

 Je suis hyper stressée, non peur drs participants, j’en connais seulement deux mais ça va aller, j’ai peur du bâtiment (étage ? marches ? rampe ?), de la chambre (proche des toilettes ?) du voyage (saurais-je monter dans le car ?), bref, j’ai la trouille. Je regarde « Un jour un destin » sur Mireille Darc qui vient de décéder et je réalise combien c’était quelqu’un de bien.

 Et puis c’est le grand départ. On ne part pas en car mais avec deux minibus, mais c’est si haut qu’on doit me « pousser le cul » pour m’aider à monter, argh.

 En voiture, à l’arrivée, je fais des photos : les moutons (nooon, on n’est pas en Irlande).

 Un participant, C., me raconte qu’il a eu plein de chats, dont Milou. Tiens, c’est un prénom de chien et je le lui dis. 2tonné, il me fait répéter, et moi de dire « Milou, comme Tintin et Milou, le chien blanc ». Aaaaaaaaaaaaaah, la pièce tombe, il comprend que son prénom c’est Minou. Plus logique, on rigole bien.

 Arrivée au gîte à 15h30 : il est super, et de plain pied, je partage ma chambre avec Bernadette (elle est très chouette), j’aurai cette chanson en tête chaque fois que je chercherai son prénom, mdr.

Visite du Crotoy en voiture, avec une jolie vue sue la mer (P., qui a mon âge avec 15 jours de plus, dira : je vois deux fois la mer : la mer et ma mère – sa maman, qui est la présidente du Noyan, est venue avec, et l’aide beaucoup, ils sont super chouettes). Moi je vois deux fois la mer, mais c’est because ma diplopie.

Après le souper (spaghetti bolognaise et mousse au chocolat comme dessert), on joue et P., à qui je demande son prénom, me dit de l’appeler simplement « monseigneur », on rigole bien, il est super rigolo et positif comme tout le monde d’ailleurs, on est tous des « accidentés de la vie » mais on est en vie et ça nous fait un bien fou, ça nous donne envie de vivre tout simplement. On joue au rubbycube et je demande « un rectangle » mais on me dit « c’est un carré », c’est cela oui et moi je suis la reine des belges une fois ?

J’apprends que Y. est jamboise, comme moi, et elle m’offre une couque au beurre d’Etienne, à Jambes : manger une couque au beurre de Jambes en Baie de Somme, faut le faire…

Super journée et grooooos dodo, tout le monde va tôt au dodo, tant mieux.

jour 1 ensemble.jpg

 

Écrire un commentaire