18
jui

18/6/2016 : AVC

Hier j’ai regardé une émission que j’avais enregistrée sur France 5, qui parlait des AVC. Vous allez me dire « pourquoi regarder des émissions tristes » ? Pour m’informer, et puis ça parlait du cerveau, ça m’intéresse d’en savoir plus.

J’ai appris que quand quelqu’un a un AVC, il faut agir super vite, car il perd 100 neurones par minute si je me souviens bien, et ils ne reviendront pas.

Photo prise sur ma TV des symptômes devant alerter d’un AVC, et c’est là que j’ai tremblé d’effroi, car ce sont les conséquences de mon accident : je n’ai pas eu d’AVC, mais mon cerveau a été touché et je dois tout réapprendre. Heureusement, c’est possible, mes neurones n’ont pas été détruits, mais après avoir été renversée par la voiture, je ne parlais plus français (mais anglais), je ne marchais plus, je ne savais plus mon âge, j’avais oublié mes chats, mes neveu et nièces, je mélangeais les quelques prénoms dont je me souvenais, j’oubliais tout très vite, et j’en passe.

Bref, ce n’était pas « qu’un accident ».

Par chance, je récupère petit à petit, même si on ne sait pas jusqu’où je vais récupérer.

Epuisée, mais positive.

IMG_0929.JPG

10:16 Écrit par Anaïs dans Anaïs tremble d'effroi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Écrire un commentaire