8
jui

8/6/2016 : 7 petits-enfants

 

Mes grands-parents, que je croyais vivants juste après mon accident, m’étonnant de ne pas les voir, ont eu sept petits-enfants.

J’étais la dernière, ce qui maintenant semble un avantage, vu que je suis la jeunette (enfin, jeune, on ne rajeunit pas ma bonne dame), mais quand j’étais gosse, j’étais la plus jeune, la gamine, et j’étais toujours à part, ou je me mettais à part. Peu importe, mais je me sentais à l’écart de mes nièces, avec qui je n’ai d’ailleurs pas de contact, non à cause d’une dispute, mais comme on dit c’est la vie.

Sur leurs sept petits-enfants, deux ont été blessés par une voiture, statistiquement, ça fait vraiment beaucoup je trouve !

Heureusement, ils ne sont plus en vie pour savoir ça, ce qui leur ferait énormément de mal.

Depuis mon accident, je pense beaucoup à ma cousine qui a vécu pareil, en pire. Je ne suis pas là pour raconter sa vie, c’est sa confidentialité, mais je suis pleine de regrets de ne pas m’en être souciée au moment de son accident, n’ayant pas la même façon de penser que maintenant.

Cet accident, le mien, aura au moins eu l’avantage de me faire réaliser combien la vie, en bonne santé et chez soi, est super précieuse.

532349_10150762988351967_377939195_n.jpg

15:48 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

C'est bien vrai ; les épreuves que nous traversons nous font voir la vie différemment ...

Je comprends très bien tes réflexions et l'évolution de tes pensées et sentiments. L'épreuve que tu traverses te permet de mieux comprendre le malheur de ta cousine et c'est très bien...

Écrit par : Danloy | 08-06-2016 à 17:00:00 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.