11
fév

ça aurait pu être pire…

Ouaaaaaais, je saaaaais, ça aurait pu être pire.

Déjà, elle aurait pu, au lieu de juste me blesser, me tuer.

Elle aurait pu, au lieu de juste me casser un nerf de l’œil, nécessitant une opération, me rendre aveugle.

Elle aurait pu, au lieu de créer de grosses difficultés de marche nécessitant un rolateur, me clouer dans une chaise roulante.

Elle aurait pu m’empêcher de bosser… ah ben ça elle l’a fait.

Non je rigole (car le sens de l’humour et les larmes sont ce qui m’a sauvée), mais ça aurait pu être pire : j’aurais pu mourir, être en chaise, perdre mon cerveau et surtout ne pas savoir rentrer chez moi, j’aurais pu ne pas revoir mes chats et même ne pas me souvenir d’eux, vu que je les avais oubliés, j’aurais pu beaucoup de choses encore…

Mais j’aurais pu ne pas être renversée et continuer ma petite vie, mon petit job, mes collègues, mes amies, ma famille…

On m’a dit « avec du recul, beaucoup de recul, cet accident vous aura apporté du positif ». Ouiiiiiiiiis, beaucoup de recul alors… vraiment beaucoup ! Plus tard…

18:37 Écrit par Anaïs dans Anaïs tremble d'effroi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.