18
nov

Nanowrimo (3ème), un petit texte écrit à l'instant : 17 novembre

17 novembre

Hier, en allant me coucher, j’ai fait la bêtise de mettre Dirty Dancing, que j’adore. Bien sûr, j’avais oublié le décès de Patrick Swayze, qui me fut rappelé à William Lennox. Kesque j’ai été triste.

Et keste j’étais triste hier.

De toute façon, c’est clair que je regarde les films différemment, avec un autre type de tristesse. Par exemple, en regardant « the vow (la promesse) », l’histoire d’un couple qui a un accident de voiture, et, si Monsieur s’en sort bien, Madame perd la mémoire suite à ses troubles au cerveau, et c’est leur histoire (vraie) que l’on suit. J’avais déjà vu ce film avant mon accident, mais là je n’ai pas cessé de comparer son histoire et la mienne, en pleurnichant. Ensuite, je n’ai rien trouvé de mieux que de regarder « ensemble c’est tout », un film et un livre que j’adore. Si je connais l’histoire par cœur, je me suis beaucoup plus concentrée sur la grand-mère, ses deux chats, sa solitude, sa vieillesse et la maison qu’elle abandonne quand on la fait aller en maison de repos pour sa convalescence. Et j’ai pleurniché. Je pleurais déjà en regardant les films mais maintenant mon regard a changé, je compare avec moi, je pense à ma vieillesse aux gens de ma famille qui sont décédés et je pleurniche encore plus.

Donc je regardais Dirty Dancing dans ma chambre et j’ai trié une boîte de photos. Mal m’en a pris. Note pour plus tard : ne jamais regarder des photos quand on a eu un accident. En fait, je ne les ai pas triées, je les ai regardées. Mal m’en a pris (je radote, je sais) : entre mes grands-parents décédés, mon père décédé et moi, des vieilles photos de moi où j’étais jeune et belle, et où je marchais langoureusement, des photos à Eurodisney avec une amie, des photos avec ma sœur et mon beau-frère où on riait tous, des photos de ma mère et de mon beau-père qui avait mis un soutien gorge à moi (le souvenir me revient : l’arrivée de ma poitrine fut un événement trèèèèèèèèèèèès longtemps attendu (j’étais pas une rapide), donc avec ces photos, j’ai encore pleurniché sur le temps où j’étais jeune et belle, car là je me sens vieille et moche, bou hou hou hou hou.

PICT0013.JPG

10:36 Écrit par Anaïs dans Anaïs a des coups de blues | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.