26
oct

Nanowrimo 2014, c'est (presque) parti

cover ok.jpg

Cette année, j'avais décidé de ne pas participer au Nanowrimo (en réalité, j'ai décidé d'y participer, puis de ne plus y participer, puis d'y participer, puis de ne plus y participer... nombre de fois où j'ai décidé de participer au Nano : 2 – nombre de fois où j'ai décidé de ne pas y participer : 2 – ouais, je viens de terminer avec joie le dernier tome des aventures de Bridget Jones, que j'aime toujours autant d'amour).

En fait, j'avoue (et vous l'aurez remarqué) qu'en ce moment je m'occupe plus de cuisiner que d'écrire, donc d'offrir de bonnes choses à mon bide, plutôt que de nourrir mes neurones.

Puis je me suis dit que j'allais joindre les deux : raconter mes mésaventures bidouesques.

C'est-y pas une bonne idée ça ma bonne Dame ?

Oh ben oui.

Donc mon Nano, cette année, ne vous entraînera plus en Vacances à la mort (je sais je sais, vous ne l'avez jamais lu, mon roman, mais en fait je ne l'ai jamais relu depuis fin novembre 2013), mon Nano vous entraînera en voyage inside mon bidou, c'est bien aussi non ?

Synopsis :

Dans mon bidou pousse un rosier. En theorie, c'est glamour, un rosier. En theorie seulement. En pratique, un peu moins. Mais venez donc, n ayez pas peur, je vous offre un voyage inoubliable inside mon second cerveau.

Glamour parfois,

gore occasionnellement,

cocasse, toujours !

(ouais, y'a des fautes, mais ce site n'accepte ni les accents ni les apostrophes dans la partie synopsis, bisque bisque de homard rage)

Extrait :

"Va falloir opérer", qu'elle a dit, ma doctoresse adorée.

Et là, je hurle (inside, mais vraiment, je hurle) "mais pourkwaaaaaaaaaaaaaaa j'ai passé ces six derniers mois à mater l'intégrale d'Urgences, soit quinze saisons, soit environ 300 épisodes de 40 minutes, ce qui nous fait tout de même au bas mot 12000 minutes de sang, de boyaux, de rates et de cerveaux".

Voilà voilà, sachant que mon bide occupe mes pensées (ne dit-on pas que le ventre est le second cerveau?) depuis quasiment deux ans, j'ai décidé de partager avec vous mes périgrinations opératoires, digestives, alimentaires et j'en passe, tout ça avec mon humour de blogueuse, of course.

J'espère, à la fin de l'aventure, pouvoir vous proposer tout cela à la lecture (pas comme Vacances à la mort, que je n'ai osé montrer à personne encore).

Les commentaires sont fermés.