11
oct

L'après FIFF – Je te survivrai

Par le plus grand des hasards, je me suis replongée dans une ambiance très Fiffienne, en regardant Je te survivrai, un film franco-belge, mais aux accents très belges, même namurois d'ailleurs (quand les personnages vont manger chez El greco et parlent de la chaussée de Marche, on sait qu'on est à Namur). Un film subsidié par le FIFF, d'après son générique, dont j'avoue n'avoir jamais entendu parler avant ce soir. 

Jonathan Zecca (craquant acteur) y incarne un agent immobilier ambitieux et particulièrement antipathique de prime abord, qui voue une haine féroce à sa voisine, une sorte de mégère non apprivoisée qui vit dans une caricature de maison (ça fait vraiment sorcière dans sa masure). Il rêve de s'approprier son logement et la parcelle qui le jouxte, pour s'en faire un golf. Mais elle ne meurt pas... 

Un jour, il songe à ce puits situé dans son jardin, qui alimente la vieille en eau, et décide d'aller y jeter un œil. 

Sauf qu'il y tombe et que la seule personne apte à l'entendre et lui porter secours... c'est la sorcière d'à côté. 

Je vous conseille ce film à la fois drôle et cynique, touchant par moment aussi. Et puis c'est du belge, presque à 100 % (seul le réalisateur est Français).

000989.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

20:17 Écrit par Anaïs dans Anaïs fait son cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.