10
oct

FIFF - Bouboule

Et bien Namur est gâtée cette année au FIFF, avec un second film tourné presque intégralement sur son territoire, et ici surtout à Jambes. Sensation étrange de voir ma ville à l'écran, pour l'histoire de Bouboule, alias Kevin, 12 ans, 100 kilos. Rejeté par les gamins de son âge, il fait la connaissance de Patrick, gardien de sécurité, qui l'entraîne dans son délire de commando, et dans ses délires à la limite de la légalité...

Relativement à Bouboule à proprement parler, je suis passée de l'empathie à la crainte. Au-delà d'un humour bien présent durant tout le film, le personnage m'a dérangée, cette prise de pouvoir par ce gamin longtemps trop silencieux m'a fait peur, la violence verbale ou physique aussi. Bouboule prend sa place dans la société, dans sa société familiale, non sans grabuge. Les personnages qui gravitent autour de lui ne sont pas en reste, une mère étouffante et désabusée, des sœurs hargneuses et visqueuses de méchanceté, une meilleure amie déjantée, pour ne pas dire totalement barge... Seul le chien me semble normal, tout bien réfléchi...

Un chouette film, qui fait réfléchir à la différence, au rejet, à ses conséquences, tout en faisant rire. En bonus, une BOF de M, avec le joli titre « Bouboule ». Excusez du peu...

bouboule.jpg

19:52 Écrit par Anaïs dans Anaïs fait son cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.