16
mai

J’écris des histoires – Louis Stowel

J’écris des histoires est un livre pour enfants aux yeux pétillants. Grand, beau, cartonné mais spiralé inside, il est parfait pour nos têtes blondes. La spirale est importante, tous les livres « pratiques » devraient en comporter une, pour pouvoir y travailler bien à plat. Je me suis acheté deux livres de coloriages pour adultes, non spiralés, ben il est malaisé de les utiliser je trouve.

Donc c’est un livre pour enfants, mais vous pensez bien que son titre a titillé ma curiosité. Passque je crois que toute gamine, j’avais déjà envie d’écrire des histoires. Sinon j’aurais pas fait une moche BD avec des personnages aux airs de Bidochon ou de l’agent 212, versions ratées. Sinon j’aurais pas raconté l’histoire de mon chat dans un début de roman que je voyais déjà orner les devantures des librairies… (faudra que je vous fasse lire ça un jour, le roman, car la BD je l’ai plus).

Et j’aurais aimé avoir ce genre de livre, qui aurait, je le pense, éveillé ma créativité, l’aurait aidée à s’ouvrir au monde, à m’inspirer. M’aurait guidée vers une histoire tenant la route, peut-être.

Et maintenant, je serais la Guillaume Musso au féminin. Bon je digresse.

Revenons à nos moutons, ou plutôt à nos spirales.

Ce livre contient en fait ce qui peut aussi inspirer les adultes, même si ici c’est en version enfant, parfois en décalage de ce que j’ai en tête, et c’est bien normal. Le tout dans un cahier coloré, joliment illustré, qu’on n’aurait presque pas envie d’abîmer (c’est mon défaut, j’ai même du mal à colorier mes livres de coloriages, pour pas les amocher, c’est dire). Donc on y trouve notamment des conseils pour créer un personnage, construire son histoire, ajouter du suspense, écrire une jolie fin. Et puis des sujets plus précis, comme le super héros, la BD, les espions, le conte de fées, le tout ponctué d’exercices pratiques permettant par exemple de créer une histoire à partir d’une image ou d’une liste de mots, d’écrire une histoire d’animaux…

Une foultitude d’idées donc, qui sont à mettre entre les mains de tout enfant qui rêve de poser sur papier tout ce qu’il a dans sa tête…

Ça me rappelle que tout à l’heure, sur mon transat, m’est venue l’idée d’une histoire captivante, idée fugace qui a ensuite disparu… Ah la revoilà, elle revient, allez je m’y mets, avant qu’elle ne s’échappe à nouveau… Parce que l’inspiration vient de partout, de ce que je lis, de ce que je vois, de ce dont je rêve, et parce qu’un petit coup de pouce comme ce genre de livre, c’est du pain béni.

Et pour ne rien gâcher, le prix est rikiki.

Acheter J'écris des histoires

j'écris des histoires.jpg

Les commentaires sont fermés.