20
jan

A la recherche de nouvelles oreilles

Aujourd’hui j’ai pris une grave décision.  Que j’ai immédiatement mis en pratique. Je suis allée m’acheter des écouteurs.

A l’ancienne, des gros. Comme ceusses que j’avais quand j’étais ado, que j’écoutais David & Jonathan (purée, j’ai dû m’y reprendre à quatre fois pour placer le h correctement) sur mon walkman fuchsia (mes goûts en matière de couleur n’ont décidément pas changé, mon Ipod est fuchsia).

Ceusses qui sont ensuite passé de mode, puis sont reviendus à la mode, en version hypertrophiée, euh non, l’inverse, en version géante quoi.

J’ai opté pour un modèle discret et noir, tant qu’à faire, déjà que ça va applatir mon beau brushing.

Mais je n’ai pas eu le choix, le drame durait depuis trop longtemps.

Le drame, c’est que j’ai des oreilles qui n’ont pas été conçues pour les petits écouteurs, ceux qu’on entre dans le pavillon et qui ressortent plein de cérumen (et ça me donne envie de chanter Célimène), ah ben si, même après la douche et le coton tige, il en reste toujours, du cérumen.

Rien à faire, ils tombent systématiquement de mes oreilles, quand je marche, quand le fil frôle mon écharpe (même une Strelli), quand je tourne la tête, quand je chante, quand je respire, quand je cherche ma monnaie pour payer mon croissant, quand je dis bonjour au chauffeur de bus.

Bref, je suis condamnée (ou conne damnée) à écouter la musique couchée sur mon canapé, sans bouger, sans respirer. Ça fait très cadavre mélomane.

Donc j’ai utilisé mes écochèques pour acheter un casque (que celui qui dit que c’est pas légal car les écochèques servent à acheter des trucs éco sorte d’ici tout de suite – les écochèques, c’est l’enfer écologique en bout de papier, alors merci aux magasins qui font dans l’illégalité).

Et il est top beau, pas avec de la mousse mais avec un coussinet matelassé en skaï, siiiiiiiiiii, ça en jette grave de la mort qui tue la vie.

Et il tombe pas.

Mais ce qui me tracasse, c’est que j’en ai parlé à Mostek, et elle tombait des nues, passque ses écouteurs ils tombent jamais, mais jamais qu’elle m’a dit. J’ai failli envisager de demander une greffe d’oreilles, mais ça me semblait plus onéreux, voire plus douloureux, que des nouveaux écouteurs.

Et puis tout à l’heure, sur Facebook, je montrais ma superbe aquarelle toute belle, à côté de ma superbe lampe toute belle, le tout home made, chuis une artiste, non en fait la lampe j’ai suivi les instructions durant le stage, et l’aquarelle est la plus moche de la classe, et on m’a dit d’aller voir les premiers dessins de Van Gogh, ce qui était censé me rassurer (ou pas) sur mon talent en devenir. 

Et je me suis dit : écouteurs, oreilles de merde, et maintenant Van Gogh, c’est un signe.

Je suis la réincarnation de Van Gogh. Et tout bientôt je me couperai l’oreille et je ferai un autoportrait avec mon sang, pour faire original.  Une sanguine, que ça s’appellera. Na.

Et vous, ça tombe ou pas ?

Pas les oreilles, les écouteurs…

Non passque je me demande si j’ai des oreilles de l’ancienne génération, génétiquement faites pour les gros casques, ou des oreilles mal foutues, tout simplement.

Rassurez-moi, dites-moi que je ne suis pas seule sur la planète des oreilles anti-mini-écouteurs…

Sur ce je vous montre mes œuvres sans le chef.

 

Copie de IMG_7622.JPG

Et la version avec le fauve en délire, je l'aime d'amour cette photo

zz.jpg

19:39 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime les jolies photos | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

Ça tombe aussi chez moi, mais seulement d'un côté. Gênant pour la stéréo.

Écrit par : Catherine | 20-01-2014 à 20:44:55 Hr

Répondre à ce commentaire

mdr, merci, c'est rassurant, je suis pas un ET

Écrit par : Anaïs | 22-01-2014 à 21:05:55 Hr

Moi pareil mes oreilles ne sont pas adaptées aux mini écouteurs, surtout mon oreille gauche, rebelle ! Normal elle est à gauche...

Ton chef d’œuvre porte bien son nom, c'est superbe...

Et la photo version fauve en délire pourrait faire la couverture d'un book, genre polar ou roman mystérieux.

Écrit par : Laurent | 21-01-2014 à 19:00:08 Hr

Répondre à ce commentaire

merci Laurent, de me rassurer, d'aimer mon oeuvre, et puis de ta suggestion... je vais me pencher sur une idée de nouvelle noire avec un chat (j'en ai déjà une dans histoires à mourir de vivre, mais y'a bien moyen de trouver autre chose, peut-être du noir avec un zeste d'amour en bonus, ben ouais quoi)

Écrit par : Anaïs | 21-01-2014 à 21:40:44 Hr

Je souffre du même "défaut de fabrication" et jusqu'à ce jour, je pensais être la seule. Je ne sais pas si c'est une "difformité" du pavillon, mais les trucs qu'on doit mettre dans l'oreille... ne restent pas dans mon oreille: il me faut donc un "vrai casque".
Je suis interprète, donc j'ai toujours un casque sur l'oreille au travail... mais je serais incapable de travailler avec des "petits écouteurs" qui glissent de mon oreille au bout de deux secondes.

Écrit par : ApprentieMaman | 21-01-2014 à 21:16:44 Hr

Répondre à ce commentaire

bienvenue au club, et je compatis d'autant plus au vu de ta profession.... vraiment pas de bol. mais au moins je me sens moins seule, alors merci

Écrit par : Anaïs | 21-01-2014 à 21:41:29 Hr

Les commentaires sont fermés.