19
jui

Question scientifique du jour au Docteur Anaïs

Question : si lors d'un accouchement les contractions se rapprochent de plus en plus, annonçant la délivrance toute proche, en est-il pareil des bouffées de chaleur de mamypause, à l'approche de la fin du traitement (et donc de la délivrance à venir) ?

Réponse du Docteur Anaïs : oui.  J'en suis à une contraction bouffée toutes les dix minutes.

Question : mais kesk'une bouffée de chaleur ?

Réponse du Docteur Anaïs : c'est comme une irradiation allant de la pointe des cheveux à la base du coup.  Comme une combustion spontanée en devenir.  Comme un coup de soleil qui va et vient.  Comme une poussée de fièvre digne d'une méningite.

Question : et la canicule, ça aide ?

Réponse du Docteur Anaïs : ouais, ça aide à te pousser à ouvrir le frigo pour y mettre la tête, ça aide à remplir une bassine d'eau pour y plonger tes orteils surchauffés (passque les orteils sont irradiés aussi, second effet kisscool), ça aide à faire croire aux gens qui te disent "mais pourkwa t'es toute rouge ?" que c'est à cause du soleil (et tu vas aussi devenir rouge si tu continues avec tes questions à cinq euros, vu que je vais te flanquer mes cinq doigts dans la figure, because les rougeurs ça énerve grave, mais ça fera l'objet d'un second billet, ça le vaut bien).

Merci Docteur Anaïs, à bientôt pour une prochaine consultation virtuelle.

Commentaires

Dis donc te voilà bien chaude ma chère voisine!!!!!Je te dirai bonjour de loin pour ne pas me prendre une main perdue!!!!!mdr

Écrit par : Béatrice | 20-07-2013 à 07:57:57 Hr

Répondre à ce commentaire

t'inquiète, je sais me tenir... et me retenir :) et puis tant que tu me dis pas "pourkwaaa t'es toute rouge ?", c'est bon

Écrit par : Anaïs | 21-07-2013 à 13:24:21 Hr

Répondre à ce commentaire

"Réponse du Docteur Anaïs : c'est comme une irradiation allant de la pointe des cheveux à la base du coup."

... et blessures ? :D

Écrit par : stef | 21-07-2013 à 15:18:41 Hr

Répondre à ce commentaire

rhoooooooooooooo, ça fait partie de tous ces mots que je ne sais plus écrire depuis mon anesthésie : coup au lieu de cou, toit au lieu de toi, mois au lieu de moi... un jour, peut-être, ça s'arrangera...

Écrit par : Anaïs | 21-07-2013 à 15:45:32 Hr

Répondre à ce commentaire

Que l'on se rassure. Ce même phénomène m'assaille moi aussi plusieurs fois par jour!

L'effet d'un médicament que je suis condamné à prendre à vie.

J'aurai donc des bouffées de chaleur à vie, moi qui suis un homme, un vrai !

Écrit par : Louis | 21-07-2013 à 20:54:47 Hr

Répondre à ce commentaire

je compatis...

Écrit par : Anaïs | 21-07-2013 à 20:58:04 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.