5
jui

Blog d'un condamné, blog d'une ennuyée

Quand on s'ennuie, ben on s'ennuie.

Et en ce moment, keske je m'ennuie.  Je m'emmerde.  Je me fais chier comme un rat mort, comme aurait dit l'autre.  Je ne trouve même pas d'autres synonymes pour décrire mon ennui.  C'est dramatique, même mon neurone s'ennuie.

Alors, pour … mon ennui.  Tchu, c'est quoi le verbe, ah non, pas tronquer, tromper, on en parlait tout à l'heure, de cette expression, et voilà qu'elle m'échappe.  Donc, pour tromper mon ennui, je fais plein de choses :

- préparer de la mousse au chocolat

- préparer de la mousse au chocolat (ben quoi j'en ai fait deux fois en deux jours, c'est grave docteur ?)

- regarder tomber la pluie (là, je ne le recopierai pas, vu que je l'ai regardée tomber vingt-deux fois minimum, ça s'appelle n'avoir pas de bol et j'entends les mauvaises langues dire "elle aura pas eu de chance pour ses vacances, enfin sa convalescence")

- passer de la position assise sur canapé à la position assise sur transat

- regarder Revenge, l'intégrale de la saison 1, puis de la saison 2

- regarder Scandal, idem

- regarder 90210 (marrant, pour taper le nom de cette série, je dois me la dire en anglais, façon générique "previously in nine o two one o", euh, ça s'écrit comment, zéro in english, o ? ow ? oh ?), alors que j'aime pas cette série

- lire le dernier Agnès Abécassis et l'aimer

- aller en bord de Meuse chercher des cygnes et des bébés cygnes, même pas qu'il y en a cette année, c'est la misère

- pleurer

- dépasser les mémés avec canne, mon nouveau sport préféré

- rire

- faire des blagues qui ne font rire que moi, genre durant une discussion sur le thème "on connaît très peu les noms de famille des personnages de séries télé", dire "allez, un test, tu connais le nom de famille de Lorelei et Rori, dans Gilmore Girls ?"  Paraît que c'était pas drôle, moi j'ai trouvé ça hillarissime (pour hilarant puissance drôlissime)

- lire quinze vieux Ciné Télé revue assise sur le pot

- lire un vieux Jeune et Jolie, ce que je ne suis pas (pleurer sur cette idée) et me dire que ça ne parle que de cul, et que du temps où j'étais jeune et que je lisais Jeune et Jolie, c'était vachement plus soft

- me dire que je suis une vieille ringarde

- me dire que ça m'aurait vraiment bien plu de voir le zoo de Plankendael

- me dire que j'ai vu Bister, na

- écouter le dernier Nolwenn Leroy en boucle

- et le single d'Emmanuel Moire, même si j'ai dit que c'était pas bon pour mes hormones

- surfer sur internet

Bref, vous voyez le topo, quand je m'ennuie, ben je fais des activités ennuyantes.  Et c'est la dernière qui est le sujet de ce billet (nan, le sujet du billet n'est pas la liste de ce que je fais pour tromper mon ennui, même si les apparences sont trompeuses).

En surfant sur le net, enfin sur Culchèvre, j'ai découvert ce blog : http://uncondamne.tumblr.com/

Et comme, quand je m'ennuie, j'aime bien m'ennuyer à mourir, le nom du blog m'a interpelée.  Donc j'ai été le visiter.

Un blog tout neuf, trois billets, trois jours de la vie d'un homme qui apprend qu'il lui reste trente jours à vivre.

Ça se lit rapidement, c'est bien écrit, mais j'ai de suite senti comme un malaise.  Comment vous dire, en trois mots, comme les trois billets déjà écrits : ça sonne faux.

Je ne peux dire que ça, ça sonne faux, archi faux.

Déjà, le nom du blog, "blog d'un condamné".  Peut-on s'appeler ainsi le jour où le couperet tombe, et créer dans la foulée un blog ?  Oui, une référence littéraire, mais je n'y crois pas.

Et puis, chais pas, c'est trop dramatique, trente jours.  Trente jours ?  Je n'y crois pas, je sais que c'est possible, mais ça n'est pas crédible, de la façon dont c'est annoncé.

Et à J3, il fait l'amour à sa femme qu'il aime.  Vaillant le condamné.  Ça va vite se dégrader pourtant, trente jours quoi. J'y crois pas je vous dis.

Il ne dit rien de lui, rien de réel.  Que du blabla.  Impossible de le contacter.  Je persiste et signe, j'y crois pas.

Et puis j'y crois pas, instinctivement, quand je lis, c'est ainsi, peut-être me trompe-je, mais voilà…

Alors j'ai envoyé l'adresse du blog à ma conseillère perso, histoire d'avoir son avis.  Ben elle y croit pas non plus na.

On doit être deux grosses incrédules face aux milliers de lecteurs qui vont adhérer, un peu comme les deux seules qui ne rient pas dans la salle où est projeté le film La croisière.

C'est ainsi.

Pour moi, un blog crédible, c'est celui de Jemphi, très beau, très triste, très vrai, passque Jemphi, quand il dit (quand il disait, car malheureusement, il est décédé) : "Bonne Maman d’Enghien, comme nous la surnommions avec mon frangin et comme nos enfants, ses arrières petits-enfants, avaient également pris l’habitude de l’appeler.
Oh non… Rien d’un patronyme de noblesse, juste la façon, peu originale, que nous avions trouvé pour la distinguer de notre Bonne Maman maternelle… de Bruxelles.
Ben oui, elle habitait Enghien!", ça, c'est du vrai, du concret, de la tranche de vie, pas de l'émotion formatée.  Quand il parle de sa douleur, de sa peur, on sent qu'il a mal, qu'il tremble d'effroi.  Je n'ai lu que ses derniers billets, mais j'y crois.  Et moi, c'était Bonne Maman de Bouge et Bonne Maman de Salzinnes, parce qu'elles habitaient Bouge et Salzinnes.

Alors, cher Monsieur le Condamné, si votre blog est réel, je vous prie de me pardonner d'en avoir douté, et vous souhaite tout le courage nécessaire pour ces trente jours.  Mais non, vraiment, je ne peux y croire.

Quoi qu'il en soit, merci, durant dix minutes, j'ai trompé mon ennui, non en vous lisant, mais en écrivant cette bafouille.

Mais je n'y crois pas.

Et vous ?

Add. du 7 juin.  Après une recherche sur le net, il semble que de plus en plus de personnes pensent à un fake, dont moi, de plus en plus, parce que, après analyse, je constate que :

- le compte twitter ne suit que des journalistes

- il est suivi par 3600 personnes, en trois jours ça sent le buzz organisé

Et plus je lis les billets quotidiens, plus je suis confortée dans mon opinion, malgré les centaines d'internautes qui se disent touchés, moi, ça ne me fait ni chaud ni froid, c'est bien écrit, mais ça pue le bidon quoi.

Certains disent que, fake ou pas, l'essentiel est de faire passer un message, que ça les touche, et que si c'est faux, cela reste touchant, que ça les fait se remettre en question quant à leur propre vie, mais moi je dis non non et non, je trouve ça incompréhensible d'accepter ainsi que ce soit du pur mensonge, c'est ignoble pour les gens vraiment condamnés, de faire ainsi croire à toute la toile un prochain décès, même si c'est une campagne marketing.  Et pour moi, chaque phrase de ce blog sera alors de la grosse daube dénuée de sens.  Pour avoir lu deux blogs de condamnés, malheureusement décédés, je peux vous dire que c'est tout différent.  Pour avoir lu également le blog d'une femme découvrant son cancer, attendant les résultats, vivant la maladie et les traitements, là c'est de la véritable émotion qui touche, une angoisse que l'on ressent.  Ici, c'est tout simplement ignoble !

Commentaires

Ça me rassure, qu'est-ce que je m'ennuie également en ce moment! Je me suis réinscrite sur un site de rencontres, et même ça ça m'ennuie. C'est grave docteur?

Écrit par : Iris | 06-06-2013 à 00:30:26 Hr

Répondre à ce commentaire

nan, pas grave mon enfant, les sites de rencontres, c'est très très ennuyant :) allez courach ' !

Écrit par : Anaïs | 07-06-2013 à 22:36:36 Hr

Répondre à ce commentaire

Bonjour, je ne crois pas non plus à la réalité de cette histoire.

J'ai lu des blogs de personnes atteintes de cancers et décédées, cela "sonne" tellement autrement !!!

Deux exemples si vous permettez et si vous vous ennuyer un peu lol :

http://crabistouilles.blogs.liberation.fr/
http://benoitbisson.com/

Bonne soirée, Kiki

Écrit par : kiki | 09-06-2013 à 20:10:03 Hr

Répondre à ce commentaire

merci Kiki, je connaissais le premier, très bien écrit, je suis en train de le lire (dur dur), le second pas, je le découvrirai

Écrit par : Anaïs | 12-06-2013 à 20:46:09 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.