8
avr

Dans la peau du diable – Luke Delaney

"Le dimanche, on lit au lit".

Dans la peau du diable nous plonge tout de go dans… la peau du diable, ou plutôt dans ses pensées.  Ignobles.  Dérangeantes.  Crédibles.  Effrayantes. 

Ce diable, c'est celui qui tue pour le plaisir, pour son plaisir, et qui connaît tellement les ficelles de la police scientifique qu'il ne laisse aucune trace.

Sean Corrigan, inspecteur de police, a côtoyé un diable dans son enfance, il l'a subi, ce qui explique sans doute cette capacité exceptionnelle qu'il a à pouvoir penser comme un diable, à imaginer ce qu'il ressent, ce qu'il veut, ce qu'il fait.

Mais le diable est malin, et il l'emmène sur des fausses pistes.  On le sent immédiatement, que la piste est fausse, Sean va-t-il le sentir, lui aussi ?

Grâce à des chapitres alternant l'enquête de Sean et les agissements et pensées du tueur, l'auteur nous plonge dans un thriller scotchant, avec une angoisse allant crescendo, jusqu'à l'apothéose.

Seul bémol : trop de fautes d'orthographe ou de frappe.  A part ça, voilà un premier roman à découvrir, d'autant qu'il et le fruit d'un véritable inspecteur de police, qui écrit sous pseudonyme depuis qu'il est retraité et qui est en train d'écrire les suites des aventures de Sean.  Tant mieux, je m'y suis attachée, à cet inspecteur, moi, vivement son retour.

Acheter La Peau Du Diable

dans la peau du diable.jpg

Les commentaires sont fermés.