15
fév

J'ai vu Max

max.jpg

Je ne suis pas une grande fan de Mathilde Seigner et de JoeyStarr en tant que personnes, c'est le moins qu'on puisse dire.  Je n'ai jamais aimé JoeyStarr; quant à Mathilde, il fut un temps où je la trouvais sympa, mais ce temps est révolu.  Par contre, en tant qu'actrice et acteur, je me dois de reconnaître que j'adore Mathilde Seigner et que j'ai découvert un JoeyStarr totalement craquant dans ce Pretty Woman à la française.

Pretty Woman, mais sans le côté bling bling, sans le pognon qui coule à flot, car ici, le prince charmant potentiel est fauché et en permanence à la limite de la légalité.  Quant à la princesse, elle ne fait pas le trottoir mais offre ses charmes à l'intérieur d'une maison spécialisée en la matière.  C'est la rencontre entre cette princesse et la gamine du prince, alias Max, qui va bouleverser leur vie.  Passque Max n'a pas de maman et qu'elle en a marre, parfois.  Passqu'elle aimerait que son papa soit plus heureux.  Alors, quand la princesse lui explique que son job c'est "s'occuper des messieurs", elle casse sa tirelire et décide d'acheter la princesse pour Noël. 

Voilà un joli conte de fées à la française que je vous conseille d'aller découvrir si vous avez envie de rire et d'être émotionnée à la fois, passque tous les personnages sont hyper chouettes, qu'on s'attache à eux aussi vite qu'une moule à son rocher par grand vent et passque c'est tout mimi et que ça fait du bien au cœur, que ça fait tout chaud partout et que par ce temps, un peu de chaleur, ça fait un bien fou.

20:09 Écrit par Anaïs dans Anaïs fait son cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.