25
jan

Le régime langue de vipère : mon Koh-lanta à la Cinquante nuances de Grey !

Vous le savez, on m'a coupé l'appendice euh, comment skon dit, parlal ? buccal ?

Depuis, je vis mon Koh-lanta à moi rien qu'à moi.

Rien à manger durant des jours, à part du liquide.  J'ai tenté les pâtes, mais à toutes petites doses, coupées en tout petits morceaux, et au prix d'atroces souffrances (siiiii, atroces).

Puis j'ai eu aussi mes épreuves.  J'ai gagné l'immunité grâce à ma bravoure intersidérale durant l'intervention, passque le docteur il m'a dit que j'avais été bien sage.  Récompense : j'ai pas été éliminée au conseil.

Et ce matin, j'ai gagné le confort : me suis offert un petit-déjeuner pantragruelesque : du danio et un smoothie aux fruits, keske c'était bon.

Là je tente la gaufre au sucre en tranches, et ça passe assez bien, chuis sur la voie de la guérison ma bonne dame.

Mais le plus rigolo fut ce matin dans le bus.

Je lisais Cinquante nuances de Grey, que je termine, avant d'entamer Cinquante nuances plus sombres.

Et ben les galipettes de Miss Ana et de son taré de Grey, ben elles m'ont fait aucun effet.

Rien en lisant "putain Ana keske tu mouilles", rien en lisant "je jouis d'être possédée par lui", rien en lisant "la brûlure de mes fesses, les boules qui me remplissent".

Rien de rien.

Mais alors, keske j'ai pris mon pied en lisant "elle prend des oeufs, du bacon et des pancakes et pour moi une omelette et une salade de fruits".

J'en suis encore toute mouillée... de salivation.

Commentaires

Qu'est ce qui t'es arrivée? on ta couper la langue? enlever les amygdales?

Écrit par : Pitch | 26-01-2013 à 12:06:44 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.