9
nov

Quand on n'a pas de tête… on n'a pas de tête !

Y'a quelques semaines, un ami me demande de lui réserver des places de concert en ligne, histoire de faire une surprise à sa femme.

Je réserve, je reçois, je fournis, et patati et patata.  Sympa comme surprise, ça.

Ce vendredi, je croise mon amie en ville, on papote et tout et tout, et elle me dit "mon chéri m'a dit de me préparer, qu'il m'emmène ce soir, mais surprise, je sais pas où".

Et moi "rhooo, cool, sympa ça, une surprise".  Et de me dire qu'il y a vraiment des mecs bien, qui organisent des surprises à leur femme, que tous les mecs ne sont pas des connards en quête d'une femme de ménage (message subliminal).

Et de m'interroger sur leur destination, moi qui vais passer ma soirée toute seule devant Koh Lanta et Qui veut épouser mon (enfoiré de) fils, blottie dans mon plaid à manches que Saint-Nicolas m'a apporté, me gavant de mousse caramel au beurre salé.

Et quand je dis m'interroger, je "'mean" (du verbe to mean, in english) vraiment m'interroger, passque j'ai totalement oublié le pourquoi du comment de cette soirée.  Ben voyons.

Quand on n'a pas de tête, je vous disais.

Et là je viens de recevoir un sms "petite cachotière va", et le franc, enfin l'euro, est tombé.

Dieu, comme c'est dur de n'avoir qu'un neurone, fainéant qui plus est.

(Notez que l'avantage de la chose, c'est que je n'ai pas eu à mentir en rougissant comme une incapable de garder un secret que je suis, vu que mon étonnement et ma curiosité quant à la soirée en vue étaient... bien réels !)

Commentaires

Haha, j'adore, je suis un peu du même genre... Mais c'est moins drôle lorsque l'on oublie des choses importantes.

Écrit par : George | 11-11-2012 à 13:36:02 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.