31
oct

Brèves d'un site de rencontres : petit coquinou va, petit coquinou va

 

Lui : Bonjour, je recherche rencontre coquine, je mesure 1m87 yeux bleus cheveux châtains j'aime faire l'amour longuement.  Bonjour, je recherche rencontre coquine, je mesure 1m87 yeux bleus cheveux châtains j'aime faire l'amour longuement.

Moi : navrée, les jumeaux ne me font pas fantasmer… navrée, les jumeaux ne me font pas fantasmer…

31
oct

J'aime mon technicien Voo

Comme d'hab, le Question à la une de ce soir est vachement intéressant.  Passionnant éclairage sur le pourquoi des répondeurs insupportables auxquels on doit faire face en permanence en appelant la SWDE, Electrabel, Voo, bref, toutes ces sociétés, passionnant éclairage sur le pourquoi des voix métalliques et stéréotypées des téléphonistes qui lisent ce qu'ils voient à l'écran.

Tout ça, je le savais, mais le voir en reportage peut aider à calmer certaines pulsions meurtrières à venir…

Mais quand tout est formidable, je me dois de le dire également, non ?

Depuis toujours, mon Voocorder a des ratés.  De petits ratés, pour débuter, donc supportables.  Je les ai apprivoisés.

Depuis des mois, je savais plus enregistrer Arte, pénible, mais j'en avais fait mon deuil.  Mais en septembre, j'ai plus pu enregistrer TF1.  Bon, Secret story étant terminé, j'ai survécu.  Puis ce fut le tour de France 2.  Et puis RTL, même que j'ai pas pu voir le dernier épisode de docteur House, du coup, sacrilège (bon, je regardais plus Docteur House, mais le dernier, ben je voulais le voir).  Quand la RTBF a également été éjectée, j'ai décidé de réagir.

C'est là que les emmerdes ont commencé.

Sur le site de Voo, on peut les contacter via un formulaire en ligne.  Ne tentez pas l'expérience, je soupçonne que les messages y déposés subissent un classement vertical immédiat.  En tout cas, les miens sont restés lettre morte.

J'ai donc appelé le service clientèle, surtaxé ne l'oublions pas et j'ai subi le parcours labyrinthique de ce répondeur, avant d'avoir en ligne un téléphoniste, sympathique au demeurant, mais totalement incompétent, je me dois de le dire, car formé à lire ce qu'il voit à l'écran, sans rien piger.  Même que je me trouve plus douée en technologie Vooesque, si, je vous le jure !

Et, vu que je suis une pro du Voocorder ma bonne Dame, j'avais réponse à tout :

"Vous avez éteint allumé ?"

"Oui"

"Via le bouton derrière ?"

"Oui"

"Alors on va réinitialiser"

"Déjà fait, marche po"

"On va débrancher"

"Déjà fait, marche po"

"On va super rebooter la machine en poussant à la fois sur ça ça ça ça ça et ça, zavez bien six doits à chaque main ?"

"Déjà fait, suite aux conseils reçus y'a une semaine lors de mon dernier appel, marche po"

"Bon alors…" (il lit son écran) "pro-po-ser l'en-voi d'un tech-ni-cien".

"Merci msieur, je n'en espérais pas tant".

"Attention, si le technicien vient pour rien, que tout est votre faute, votre faute, votre très grande faute, VOUS ALLEZ PAYEEEEEEEEEEEEER" (rire démoniaque genre halloweenesque)

Je tremble durant une semaine, jusqu'à l'arrivée du technicien.  Qui vient alors que je suis en pyjama clouée sur mon canapé, on appelle ça la malédiction Voo, puisque lors de l'installation de la bête, j'avais la grippe et étais déjà en pyjama clouée sur canapé.

Le technicien est adorable.

Le technicien est sympa.

Le technicien est compétent.

Le technicien me confirme que les téléphonistes ne le sont pas, compétents, because ils bossent pour plusieurs sociétés, genre VOO, SWDE and co, dans le même bâtiment, et sont interchangeables.

Le technicien me dit tout de go "j'espère que vous avez procédé au super méga reboot de la mort qui tue avant d'appeler".  Oups, non, on me l'a pas dit, que je devais faire ce super méga reboot de la mort qui tue, on m'a juste parlé d'éteindre, débrancher, reinitialiser, rebooter.  Voilà, je le sens je le sais, JE VAIS PAYEEEEEEEEEEEEEEEEEER (rire démoniaque accompagné de pleurs délirants).

Le technicien fait le super méga reboot de la mort qui tue.

Le technicien remarque ensuite que j'ai des coupures de réseau because les installateurs ont fait du travail de pus en installant ma prise sur leur câble, avec des fils dénudés et tout le toutim.  Même qu'il me demande s'il peut emporter l'objet du délit pour le montrer en interne, c'est dingue.

Le technicien m'installe un filtre pour pas que des mauvaises ondes passent dans le bastringue et forcent Voo à tout me couper en représailles, because les installateurs ne l'ont pas mis, les vilains pas beau.

Le technicien checke finalement tout et conclut que mon Voocorder est de toute façon mort et il me le remplace gratos.

Le technicien m'explique plein de trucs que je sais déjà, genre comment enregistrer, programmer, effacer, mais il est si gentil que je l'écoute attentivement.

Le technicien est sympa, compétent et professionnel.  C'est le bonheur.

Le technicien m'apporte tellement de bouffées de bonheur Vooesque que quand il me demande "je peux fumer ?", malgré ma bronchite, malgré mon allergie féroce à la fumée de cigarette beurk beurk beurk, ben je lui réponds, la bouche en cœur "bien sûr, je vais vous chercher un cendrier".  ça doit être la fièvre, ou bien un gaz hilarant, ou alors la surexcitation d'avoir un Voocorder qui voocorde, ou enfin un coup de foudre, chais pas…

Le technicien est parti, j'ai un nouveau Voocorder, je vaporise deux litres de parfum d'ambiance fruits rouges  pour atténuer l'abominable odeur de tabac.

J'aime mon technicien Voo.

21:41 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

31
oct

Et le top vingt des morceaux pour un enterrement...

Debussy, ça me va, et puis over the rainbow, et aussi No need to argue des Cranberries... qu'on se le dise !

 

Le top 10 des chansons contemporaines :

1. My Way – Frank Sinatra
2. Time To Say Goodbye – Sarah Brightman/Andrea Bocelli
3. Wind Beneath My Wings – Bette Midler
4. Over the Rainbow – Eva Cassidy
5. Angels – Robbie Williams
6. You Raise Me Up – Westlife
7. You’ll Never Walk Alone – Gerry & the Pacemakers
8. We’ll Meet Again – Vera Lynn
9. My Heart Will Go On – Celine Dion
10. Unforgettable – Nat King Cole

Le top 10 des hymnes :

1. Abide with Me
2. The Lord is my Shepherd
3. All Things Bright and Beautiful
4. The Old Rugged Cross
5. How Great Thou Art
6. Amazing Grace
7. Jerusalem
8. Morning Has Broken
9. The Day Thou Gavest Lord Has Ended
10. Make Me a Channel of Your Peace

Le top 10 des morceaux de musique classique :

1. Nimrod – Elgar (au centre sur notre photo)
2. Canon in D – Pachelbel
3. Ave Maria – Schubert
4. Nessun Dorma – Puccini
5. Pie Jesu – Faure
6. Les Quatre saisons – Vivaldi
7. Adagio – Albinoni/Bizet
8. Air on a G String – Bach
9. Largo – Handel
10. Claire de Lune – Debussy

31
oct

Le top vingt sexuel...

Tout cela me laisse dubitative... et vous, c'est quoi vos chansons fétiches pendant, sans, avant ou avec l'espoir de ?

Les 20 chansons à écouter pendant un rapport sexuel

1. Dirty Dancing - Anything from the Soundtrack
2. Marvin Gaye - Sexual Healing
3. Ravel - Boléro
4. Berlin - Take My Breath Away
5. Barry White - Anything from His Collection
6. Marvin Gaye - Let's Get It On
7. Righteous Brothers - Unchained Melody
8. Céline Dion - Titanic Soundtrack / My Heart Will Go On
9. Serge Gainsbourg - Je t'aime
10. Whitney Houston - I Will always Love You
11. Aerosmith - Don't Want to Miss a Thing
12. Kings Of Leon - Sex on Fire
13. Rodgers & Hammerstein - Sound of Music
14. Tchaikovsky - 1812 Overture
15. Grease - Grease Soundtrack
16. Donna Summer - I Feel Love
17. Boys To Men - I'll Make Love to You
18. ABBA - Mama Mia
19. Tom Jones - Sex Bomb
20. Star Wars - Anything from the Soundtrack

Les 20 titres qui sont encore meilleurs que l'acte sexuel

1. Queen - Bohemian Rhapsody
2. Kings of Leon - Sex on Fire
3. Robbie Williams - Angels
4. Meatloaf - Bat Out of Hell
5. Bon Jovi - Living on a Prayer
6. Céline Dion - My Heart Will Go On
7. Adele - Set Fire to the Rain
8. Black Lace - Agadoo
9. Pink Floyd - Comfortably Numb
10. Queen - Don't Stop Me Now
11. Queen - I Want to Break Free
12. Faithless - Insomnia
13. Bruno Mars - Just the Way You Are
14. The Killers - Mr Brightside
15. Guns`N`Roses - Paradise City
16. Coldplay - Viva La Vida
17. Queen - Who Wants to Live Forever
18. Elton John - Your Song
19. Luther Vandross - Anything
20. Bruce Springsteen - Born in the USA or Born to Run

Les 20 chansons pour un diner aux chandelles réussi

1. Marvin Gaye - Lets Get It On
2. Chris Deburgh - Lady in Red
3. Marvin Gaye - Sexual Healing
4. Eric Clapton - Wonderful Tonight
5. Andy Williams - Moon River
6. Elvis Presley - Love Me Tender
7. Céline Dion - My Heart Will Go On
8. Robbie Williams - Angels
9. George Michael - Carless Whisper
10. Whitney Houston - I Will always Love You
11. Lionel Richie - Three Times a Lady
12. Adele - Someone like You
13. Savage Garden - Truly Madly Deeply
14. Al Green - Lets Stay Together
15. Aerosmith - Don't Wanna Miss a Thing
16. Spandau Ballet - True
17. John Denver - Annie's Song
18. James Blunt - Beautiful
19. Ravel - Boléro
20. Righteous Brothers - Unchained Melody

Les 20 titres pour emballer sur la piste de danse

1. Abba - Dancing Queen
2. Chris Deburgh - Lady in Red
3. IMFAO - Sexy and I Know It
4. Dirty Dancing - Anything from the Soundtrack
5. Rod Stewart - Do You Think I'm Sexy
6. Hot Chocolate - Sexy Thing
7. Pussycat Dolls - Don't Cha
8. Kings of Leon - Sex on Fire
9. Maroon 5 - Moves like Jagger
10. Tom Jones - Sex Bomb
11. Christina Aguilera - Dirty
12. Marvin Gaye - Sexual Healing
13. Justin Timberlake - Sexy Back
14. Nelly - Hot in Here
15. Arctic Monkeys - I Bet You Look Good on the Dance Floor
16. Right Said Fred - I'm Too Sexy
17. Bee Gees - Night Fever
18. Marvin Gaye - Let's Get It On
19. Sophie Ellis Bextor - Murder on the Dance Floor
20. Beyonce - Single Ladies

Les 20 titres pour se lancer dans la séduction

1. Marvin Gaye - Sexual Healing
2. Marvin Gaye - Let's Get It On
3. Barry White - Anything
4. Serge Gainsbourg - Je t'aime
5. Kings of Leon - Sex on Fire
6. Hot Chocolate - You Sexy Thing
7. Ravel - Boléro
8. Boyz To Men - I'll Make Love to You
9. Chris De Burgh - Lady in Red
10. R Kelly - Bump & Grind
11. Whitney Houston - I Will always Love You
12. Robbie Williams - Angels
13. Elvis Presley - Love Me Tender
14. Frankie Goes to Hollywood - Relax
15. Donna Summer - I Feel Love
16. Adele - Make You Feel My Love
17. Andy Williams - Moon River
18. IMFAO - Sexy and I Know It
19. Adele - Someone like You
20. Lionel Richie - Anything

31
oct

Une minute blonde du temps oùsque Patrick vivait encore...

Après la publication de ma dernière minute blonde en forme de bouquet de fleurs numériques, Moustique m'a rappelé sa minute blonde à elle rien qu'à elle.  Je pensais ne pas l'avoir racontée ici, et puis si, finalement... Alors je l'ai retrouvée, et relue.  Et c'est chouette, ce blog, passque c'est comme un journal, je me souvenais plus de cette minute blonde avant qu'elle m'en reparle, je me souvenais plus de cette soirée, de ce film maté entre nanas.  C'est dingue comme j'oublie des trucs.  La mémoire est sélective, elle oublie les moments difficiles, mais là, quoi, c'est un moment inoubliable.  Alors, pour ceusses qui ne lisaient pas ce blog à l'époque, celle oùsque Patrick vivait encore, la revoici, cette minute blonde d'anthologie :

J'ai vécu hier la minute blonde la plus démentielle de toute mon existence de blonde.  Enfin sans doute la plus démentielle, car mon existence n'est point finie.  Démentielle car c'est pas moi qui ai joué la blonde, pour une fois.  Et démentielle car elle a provoqué un giga fou rire et qu'à l'heure où je vous écris, rien que d'y songer me donne encore une irrésistible envie de me marrer.

(Précision : je la publie bien entendu avec l'autorisation expresse de son auteure).

Nous voilà donc, par un vendredi soir froid et sinistre, réunies, Mostek, Moustique et moi, pour une soirée entre nanas.  Histoire de remonter le moral des troupes, de fêter le nouveau job de Moustique, de discuter, de manger des Mars glacés (enfin sur ce coup-là, j'attends toujours), de rire, de pleurer et de mater des DVD.  Mostek a apporté tous ses nouveaux DVD : que du stressant thrillant angoissant hémoglobinant.  Moustique propose Dirty dancing : adjugé.

Commence alors la séance DVD-Coca-souris Côte d'Or qui sont en fait des éléphants.  En VO, Dirty Dancing, pour la toute première fois.  Et bien croyez-le ou pas, c'est pour moi une immense déception, cette VO.  Le film en perdrait presque sa saveur, tant moi y'en a être habituée à la VF, à la voix sensuelle de Johnny, à la voix gamine de Bébé, et aux répliques cultes, qui ne sont pas pareilles en anglais ma bonne dame : on laisse pas bébé dans un coin, fait plus sec à l'intérieur, j'peux plus passer de toi, Jhoooonny, Frédérique c'est pour moi le nom d'une vraie femme.  Grosse séquence nostalgie, violons et sensualité.  Grand moment d'anthologie Swayzienne (une pensée pour lui, passqu'il va très très beaucoup mal et ça me fait très très beaucoup de la peine).

Une fois le film fini nous zappons sur TF1 et c'est le moment de la minute blonde, mais je ne pouvais passer sous silence cette vision de Dirty Dancing.  Sur TF1 donc, c'est la soirée de l'étrange qui n'a absolument rien d'étrange si ce n'est Dechavanne et Carmouze qui se trémoussent comme deux vers solitaires déneuronés dans un intestin bourré-massacre.

Soudain, le concours du jour.  Enfin un des concours du jour, passque dans ce genre d'émission, y'a un concours avant chaque page de publicitéééééééééés : on annonce le gagnant, on relance la machine pour empocher des sousous sur le compte des téléspectateurs-pigeons.

Le gagnant de l'instant T : « Serge Pignon de Montreuil ».

Et là, comme dans un film, comme au ralenti, Moustique se tourne vers moi et me dit : « c'est dingue, dans ces jeux-là, ce sont toujours des 'petits de' qui gagnent ».

Silence.

Regards stupéfaits.  De Mostek à moi.  De moi à Moustique.  De Mostek à Moustique.

Silence.

Je sens la minute blonde d'anthologie (après l'anthologie Swayzienne, nous restons dans les moments à marquer d'une pierre blanche) arriver en même temps que le fou rire.

Je réponds enfin « mais Moustique, Moustique, Moustique... »

Réponse « ben oui quoi, encore hier, y'avait un jeu, c'est encore un 'petit de' qui a gagné ».

Re-silence.

Re-regards stupéfaits. De Mostek à moi.  De moi à Moustique.  De Mostek à Moustique.

J'insiste « Moustique, mais Moustique, c'est pas ça... Anaïs Valente de Namur, Moustique Trucmuche de Namur, Mostek Bazar de Namur ».  Alors la pièce tombe. Elle a trouvé la fente dans le kinder.

Et le fou rire est là, et bien là.  Vraiment là.

Il restera d'anthologie (décidément), ce fou rire.

Il est clair qu'aucune de nous trois ne regardera plus jamais les résultats de jeux sans avoir un petit sourire en coin.  Il est clair que ni Mostek ni moi ne regarderont plus jamais les résultats de jeux sans avoir une pensée charitable pour Moustique.  Merci Moustique, une fameuse soirée d'anthologie, qu'on a passée chez toi.

Blonde !

07:42 Écrit par Anaïs dans Anaïs et ses blondieuseries | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

29
oct

Deauty.be : le kinder surprise version produits de beauté

Les mauvaises langues que vous êtes diront que si j'évoque le kinder surprise ce soir, c'est passque j'en suis un, de kinder, brune outside, blonde inside.

Finalement, vous n'êtes pas si mauvaises langues… je suis kinder.  Confirmation ce matin encore avec la minute blonde au bureau, dont question ci-dessous…

Que voulez-vous on ne se refait pas…

Et puis, le kinder surprise, même à mon âge, j'adore.  Le bon chocolat, la surprise à découvrir, œil brillant, langue pendante, cœur battant… Yes, j'adore.  Toute mon enfance.  D'ailleurs, et c'est de saison, le kinder surprise, quand j'y pense, je me vois instantanément à la Toussaint, visite familiale annuelle, tombes, puis, au milieu des jeux entre cousins/cousines, la tradition : un kinder pour chacun.

Bon, je radote je radote, car le sujet du jour n'est pas le kinder surprise mais Deauty.be.  Sauf que pour moi, c'est du pareil au même.

Deauty, ça veut dire discover beauty, et, au moyen d'un abonnement mensuel, en fonction de votre profil, vous recevez chaque mois votre kinder surprise beauté : quatre à six produits de grandes marques, avec un chtit mot d'explication quant à l'usage de chaque produit.

Ben moi, j'adore le principe, vous vous en doutez…

Et y'a même moyen d'offrir l'abonnement à autrui (nan, ce n'est pas un message subliminal… quoique).

Ce petit côté cadeau, cette jolie chtite boîte à ouvrir, ce ruban qui cache la surprise, puis ces produits à découvrir, tester, sentir…   j'adore j'adhère.  Ah, on ne se refait pas, malgré mon grand âge, je n'ai pas perdu mon âme d'enfant. 

En bonus avec la Deauty box, un petit sachet cadeau, des fois que vous souhaiteriez offrir un de vos produits à quelqu'un à qui vous voulez du bien (genre un antirides à votre BFFE, bien plus vieille pomme que vous, si, si).

Allez, je vous laisse découvrir, en exclusivité mondiale, mes deux premières boîtes Deauty…

deauty.JPG

deauty2.JPG

 

29
oct

La minute blonde du jour

Ma collègue : "pour mon anniversaire, Belgacom m'a offert deux mois de bouquets".

Moi : "tchu, super, dingue comme ils font vraiment la p... chez Belgacom, à envoyer des bouquets de fleurs pour les anniversaires".

Le fou-rire qui a suivi au bureau fut mémorable, mes côtes en souffrent encore.  Ma kinder'attitude est décidément inépuisable...

10:54 Écrit par Anaïs dans Anaïs et ses blondieuseries | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

28
oct

Le chat erectus – Philippe Geluck

chat.jpg

"Le dimanche, on lit au lit, surtout quand on gagne une heure".

Aaaah, le chat et moi, c'est une grande histoire d'amour…

Depuis le premier tome, je suis fan de son humour jamais vulgaire, toujours amusant, parfois absurde, parfois d'une logique implacablement drôle.  C'est typiquement le genre d'humour qui me fait mourir de rire.

J'ai tout Le chat chez moi, même que ça prend de la place sur les étagères because dans le temps ils étaient lourds et épais, les albums du chat.

J'ai aussi les calendriers perpétuels de mon félin préféré, que j'alterne, année après année, pour profiter d'un petit gag par jour, en forme toujours.

Mais bon, tout ça, vous vous en foutez bien sûr, ce que vous voulez savoir, c'est si Le chat erectus est un chouette album.  Ben je vous le confirme, et le talent de son auteur est que, année après année, volume après volume, l'humour déjanté ou intello de son chat ne s'essouffle jamais.  Et pour ça, je lui tire mon chapeau, au Sieur Geluck.

Framboise sur le clafoutis : quelques planches d'actu, pour la première fois, avec ce qui a marqué ces derniers mois, Fukushima, DSK, le séparatisme belge…

Vlà une idée cadeau à mettre d'ores et déjà sous le sapin… vu que les décos de nowèl ont déjà envahi les magasins, à mon grand désespoir, passque halloween, sauf erreur, c'est pas encore passé ! 

Et si vous êtes fauchés, je vous ai trouvé les tout premiers tomes, à tout petit prix :

28
oct

L'enfant d'un séducteur – Cathy Williams

"Le dimanche, on lit au lit".

L'aventure Babelio/Harlequin touche bientôt à sa fin, et pour ce mois d'octobre, j'hésitais entre une histoire de vampires et une histoire de mère célibataire.  J'ai finalement opté pour la seconde, celle de Sarah, qui retrouve par hasard sur son lieu de travail son amour de jeunesse, à qui elle n'a jamais annoncé qu'elle avait un fils de lui.

Mal m'en a pris.

Pourtant, le premier chapitre me plaisait énormément.

Mais j'ai ensuite rapidement eu l'envie d'étrangler Sarah… voire celle qui lui a donné vie par l'intermédiaire de sa plume, savoir Cathy Williams.

Pourquoi n'ai-je pas aimé L'enfant d'un séducteur ?

(attention, va y avoir du spoil)

- passque la collection s'appelle Enfant secret, et que j'étais déjà écroulée de rire en découvrant qu'une collection entière est consacrée à de telles histoires, qui manquent cruellement d'originalité

- passque le livre compte 144 pages à lire, soit un Harlequin hyper fin, trop fin (quoique dans ce cas j'étais heureuse que cela finisse, je le reconnais)

- passque le cliché du séducteur qui engrosse la pauvre vierge puis l'abandonne, c'est dépassé (surtout qu'au début ils étaient sur le même pied, mais qu'ensuite lui a réussi, tandis qu'elle devenait enceinte, fauchée et moche, c'est lui qui le dit)

- passque le cliché de la mère célibataire fauchée qui fait des ménages pour survivre et recroise le père de sa progéniture, devenu le big boss richissime de la boîte qui l'emploie, même si c'est déjà peu crédible, c'est insupportable

- passque, une fois qu'elle le retrouve, elle est tellement troublée qu'elle quitte son poste, se fait virer, et ne cherche pas une autre job, cela manque de logique

- passque le prince riche l'oblige à déménager dans une belle maison qu'il lui offre, arguant qu'elle ne peut rester dans son taudis, et elle accepte de se faire entretenir, toujours sans, à aucun moment, évoquer une recherche d'emploi

- passque, non content de l'entretenir (sans pour autant qu'ils soient remis ensemble, of course), il décide qu'il est de bon ton de l'épouser pour élever leur enfant ensemble, sans évoquer le moindre sentiment

- passque ce mariage de raison qui est proposé est insupportable de condescendance et vide de sentiment

- passqu'elle accepte, en grosse débile qu'elle est

- passque jamais on ne sent entre eux le moindre amour; de l'attirance physique, oui, mais de l'amour non

- passque le mépris et la haine qui se transforment ensuite d'un coup de baguette magique en passion et amour, ça n'est crédible que lorsque c'est bien amené, ce qui est loin d'être le cas ici

- passqu'ils finissent heureux ensemble avec potentiellement beaucoup d'enfants, et que ça sonne archi faux

- passque je n'ai eu de cesse d'avoir envie de lui foutre des claques, à elle, de se laisser ainsi manipuler par ce mec, de n'avoir aucun caractère, aucun amour propre

- passque je n'ai eu de cesse d'avoir envie de lui foutre des claques à lui, de la considérer comme une moins que rien lorsqu'elle faisait des ménages, lorsqu'elle vivait dans sa masure, lorsqu'il sous-entend qu'il n'est pas le père de l'enfant et qu'elle n'en veut qu'à son argent

- passque le cliché pauvresse engrossée qui retrouve le riche macho qui les emmène dans sa demeure de riche et la transforme en femme au foyer soumise, ça ne me fait pas rêver

- passque vraiment, non, c'est pas possible quoi !

26
oct

La liste de mes envies... déjà réalisées

Chocolat blanc spéculoos

rêver

dormir

Medium (livraison annoncée pour lundi)

lire Cinquante nuances de Grey (quarante pages déjà)

voir Catherine demain

manger des manons avec noisette

voir Stars 80 (prévu pour lundi, pas le 29, le 5, je meurs de cette longue attente)

rires (cet après-midi, inoubliables série de rires pepsodent)

Reste donc :

aimer aller voir la mer vivre des préliminaires manger des moules courir dans l'herbe aller sur sa tombe voir mon nouveau livre aller au pâthantrope avoir une femme d'ouvrage repeindre mon wc tester une île déserte promener un chien voir les effets de ma lampe à soleil apprendre l'aquarelle rejouer du piano décortiquer des crevettes aller à NY refaire une croisière écrire un roman peindre ma vie en rose revoir bon-papa et bonne-maman que ma formation soit fructueuse chanter Over the rainbow voir Mika en concert framboises foie gras odeur de ciboulette en finir avec cette toux répondre à ce mail un feu de bois le voir le sentir complicité  tomber amoureuse avoir un plâtre rose avec des graffitis dessus photographier un oiseau voir un paresseux éradiquer les araignées manger du poulet avec les doigts peindre avec les doigts crier bien fort le pintadeau enfantin le regard d'un homme des passages piétons sans danger un jacuzzi dormir dans une cabane la neige fêter la fin du monde le 21 décembre saumon fumé lire la machine à prédire la mort un cocktail qui me saoule un lit douillet que Mark Greene ne meure pas un bain moussant et plus si affinités avec mon sex toy une étoile filante effacer mes rides un ventre plat écrire des poésies le coffret Gilmore girls des crocks fourrées rose une famille plus de justice oublier la Bosnie l'eurovision de mon enfance l'école Fisher price une vraie Barbie des cheveux blonds un bonnet A savoir porter des talons hauts effeuiller une marguerite me téléporter au soleil rencontrer le Petit Prince mais surtout le renard l'adopter avoir un sphynx écrire une trilogie un spaghetti bolo des chicons au gratin sans purée dégueu oser ressentir être agir bouger changer

19:28 Écrit par Anaïs dans Anaïs a des rêves | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |