22
oct

Scènes d'une journée (dé)tonnante

Journée banale en vue. 

Retour au turbin. Dossiers en attente. Boss chéri en attente lui aussi.  Envie de rester dans mon petit lit à 6h17, malgré l'accueil de Maria et Pascal.

Douche épuisante.  Marche épuisante.  Passage à la mutuelle pour gagner des soussous.  Passage au TEC pour perdre des soussous.

Direction le taf.

De bonne humeur.  Envers et contre tout.  Envers et contre tous, aussi.  Sourire au chauffeur.  Sourire à boss.  Sourire à client.  Sourire à dossier.  Sourire à moi-même.

Midi.  Direction suite de la journée banale.  Pause dégustation solitaire sur un banc.  Moment lecture.  Puis moment chiant en perspective.  Moment chiant transformé en road movie en duo à travers Namur.  Soleil.  Chaleur intense et étonnante.  Marche transpirante.

Coca light et bâton de double lait dégustés à la cafet d'un hosto.  Discussion à bâtons rompus.  Choc anaphylactique évité.  WC de luxe visités.

Re-marche transpirante.  Bord de Meuse.  Découverte d'une expression (dé)tonnante elle aussi "raclure de pelle à merde".  Fou-rire.  Fou-rire intense.  Fou-rire extrême.  Arrêt forcé sur un banc because réaction comme la dadame de chez Nana USA.  Vite, le banc.

Cycliste hystérique.  Lance Armstrong dans sa tête.  Chien blanc presque décapité.  Ouf, sauvé.  Re-dégustation de coca light.  Chaleur toujours aussi intense.  Ombre bienvenue.  Cygne majestueux et solitaire.  Trois mister colvert pour une miss colvert.  Partouze en vue ?

Direction supermarché.  Papote sympa avec voisine sur la sortie du moment, les machins trucs de Grey.  Pas lu.  Pas envie.  Trop connu.  Trop de promo.  Finalement, si, envie.  Envie folle.  Envie intense.  Envie immédiate.  Adjugé.  Achat programmé.  Bonne humeur.  Impatience contagieuse. 

Opération courses.  Œufs (sans chocolat).  Chocolat blanc spéculoos (sans œuf).  Boudin (toi-même).  Blanc et noir (pas raciste).  Coca light (pas zéro, light).  Chocolat blanc cuberdon (dégustation immédiate – écœurant - décevant. )

Verdict de la journée : soleil, chaleur, 24 degrés, record, rires, découvertes, discussions, danger, complicité, pet, banc, cygne, chocolat, Grey, colverts obsédés, voisine stupéfiante, Stars 80 tout bientôt. 

Adieu banalité.

Commentaires

Anaïs en super forme ( attention aux kilos...) ! Je soumettrai la proposition d'injure à une amie spécialiste des injures "xxxx de merde".

Écrit par : Le Génie de la lampe | 24-10-2012 à 07:35:03 Hr

Répondre à ce commentaire

mais on s'en fout des kilos, faut un peu profiter de l'existence, qd on sera mort on aura bien le temps de maigrir. et puis c'est de notoriété publique que les régimes ne servent à rien, à bon entendeur...

Écrit par : Anaïs | 24-10-2012 à 07:50:18 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.