6
sep

Le bruit

C’est l’aube, l’heure où blanchit la campagne.

Je suis réveillée par un bruit étrange.  Lointain mais étrange.

Tudududu, tudududu, tudududu… comme un bruit de réveil.  D’ancien réveil électronique.  Bruit qu’on entend encore dans les films américains.

Dérangeant, mais lointain.

Je m’interroge : d’où vient ce bruit qui ne s’arrête jamais ?

Serait-ce un voisin qui ne se réveille pas ?  Sacrebleu, puisse-t-il arrêter cette machine infernale, pitié, je veux encore dormir.  Ou alors il est décédé, le voisin, et il n’a plus la capacité de faire quoi que ce soit.

Serait-ce un oiseau qui serine son chant matinal ?  Possible, mais improbable, un oiseau n’est pas si répétitif, parfois il s’interrompt, pour reprendre de plus belle.  Enfin j’imagine.  Trop répétitif je vous dis.

Répétitif et infernal, j’en peux plus.

Mon réveil à moi sonne enfin et camoufle le bruit.  Quelques minutes, car ma curiosité me fait le couper.

Et le bruit recommence.

Bon, ça suffit, je me lève.

Je m’approche de la fenêtre ouverte, afin d’en savoir plus.  Le bruit me semble plus faible.  Je repars vers la fenêtre fermée, et il s’accentue.  Bizarre autant qu’étrange.  Et ça continue encore et encore : tudududu, tudududu, tudududu…  Je m’éloigne de la fenêtre fermée pour rejoindre celle ouverte, et ça diminue à nouveau.  Bon, ce bruit, il est inside my hose, my god !

Retour vers la source.  Il fait encore tout noir.  Et je n’ai pas mes lunettes, je vois donc comme une taupe diabétique (ben oui, les taupes diabétiques voient plus mal que les autres, c’est scientifiquement prouvé, si, si, promis juré craché gerbé).

En aveugle donc, je m’oriente vers le bruit.  Je me baisse, je tente de m’approcher le plus possible, de faire en sorte que mon oreille de Super Jamie trouve la source.  Et je réalise que le bruit semble venir d’un thermomètre digital posé sur mon appui de fenêtre.  Vous le savez, j’ai la manie des thermomètres, j’en ai… euh, oserais-je vous le dire, au risque de passer pour une folle furieuse ?  ‘tendez, je compte : quatre dans ma cuisine (oui, quatre, cherchez pas à comprendre), un dans le salon, un dans la salle-de-bain, deux dans la chambre, boh ça fait que huit finalement.  Donc le bruit provient du thermomètre de ma chambre, qui me donne températures in and out, pour que je sache comment me vêtir le matin.  Vu qu’il fait noir et que je n’ai pas mes lunettes, je ne vois pas si quelque chose clignote sur le maudit appareil, que je saisis d’une main rageuse, ce qui fait immédiatement cesser le bruit.  Immédiatement.  Bizarre autant qu’étrange, à nouveau.  Le pouvoir de ma main, je le dis souvent au bureau, elle répare les pc plantés, ma main.  Ben maintenant elle fait cesser les bruits matinaux.

Gagné.

Sauf que j’ignore ce que c’était.

J’allume, je chausse mes bésicles et j’observe l’appareil.  Normal.  Donne la température.  Rien de plus.

Faut pas chercher à comprendre.

Sauf que c’est une manie chez moi, tout comme celle des thermomètres : chercher à tout comprendre.

Galère.

Des idées, chers lecteurs ?

Commentaires

Aucune :o

Écrit par : Véro | 06-09-2012 à 08:40:35 Hr

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
J'ai déjà eu ce bruit , il venait de la cuisine de mon voisin, de l'étage d'en dessous, d'un chauffe eau électrique , ancien modèle qui se place au dessus de l'évier dans les anciennes cuisines et quand l'eau est chaude , il sonnait tut tut tut et il fallait tourner le bouton de chauffe dans l'autre sens .

Écrit par : stephane | 06-09-2012 à 09:16:28 Hr

Répondre à ce commentaire

Etrange conjonction où la température extérieure est exactement égale à la température intérieure. Ce qui provoque une oscillation des deux circuits intégrés qui travaillent en boucle à verrouillage de phase.

Phénomène connu des électroniciens (dont je suis) sous le nom de "Syndrome de Nicolaiev", du nom du savant soviétique qui a failli recevoir le prix Nobel de physique en 1963.

Notons que l'équipe de Léningrad a pu calculer que cette égalité des températures ne se produit en moyenne qu'une fois tous les 91 ans.

Tu peux donc dormir tranquille !

Écrit par : Louis | 06-09-2012 à 09:22:12 Hr

Répondre à ce commentaire

Le machin réclame peut-être une nouvelle pile ?

Écrit par : Walrus | 06-09-2012 à 11:20:08 Hr

Répondre à ce commentaire

Un thermomètre de chez Nature & Découvertes avait cette facheuse habitude dès que la température passait sous 2°... je n'ai JAMAIS compris comment enlever cette sonnerie! Bon courage!

Écrit par : Caro | 06-09-2012 à 17:08:48 Hr

Répondre à ce commentaire

Jeanne d'Arc a commencé ainsi, mais elle c'était des voix... Ou alors c'était le poulet que tu as mis cuire au micro-ondes ?

Écrit par : Le Génie de la lampe | 06-09-2012 à 21:47:02 Hr

Répondre à ce commentaire

C'est la même longueur d'ondes que l'alarme anti-intrusion de tes voisins. Ils se sont fait cambrioler, personne n'a été réveillé, la police ne l'a pas su, mais ça t'a réveillée.

Et dire que j'ai juste un thermomètre à alcool, planqué dans un tiroir de la cuisine !!!!

Écrit par : Lenny | 07-09-2012 à 22:07:00 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.