24
aoû

Au moins va y avoir de l'animation là-haut…

Je le connaissais depuis 1994, fidèle parmi les fidèles à "ça se discute" depuis le tout début, lorsque l'émission passait sur deux jours.

Deux fois je suis allée à Paris assister à l'enregistrement.  Dont une le jour de mon anniversaire, qui m'a valu une place tout tout près des invités.

Il avait même voulu me faire venir sur le plateau au tout début de mon blog, pour causer du célibat, ce que j'avais refusé.

J'ai souvent ri durant les émissions, très souvent pleuré aussi.  Je les ai toutes vues, toutes, sauf exception exceptionnelle et indépendante de ma volonté.  Mon magnétoscope adorait Delarue.

Je le trouvais craquant, même si à l'allure un chouia hautaine, faut pas le nier.  Mais craquant.

Alors, qu'on l'aime ou pas, qu'il ait fait des conneries ou pas, qu'il soit un mec bien ou pas, il ne méritait pas de mourir déjà, ça ne se discute pas, il est parti trop tôt et c'est bien triste, tout simplement, pour ceux qui aimaient ses émissions, pour ceux qui bossaient avec lui, et surtout pour ceux qui partageaient sa vie et qui l'aimaient.

delarue.jpg

Commentaires

j'étais aussi une fidèle de ses émissions et une admiratrice inconditionnelle; j'ai appris son décès hier, à un moment très heureux de ma vie, et je suis très triste car c'est le troisième homme que je connais qui meurt de cette maladie depuis 1 an (mon fidèle ostéopathe, David Servan-Schreiber et Delarue), très triste voire même révoltée, mais c'est un tort car "chacun sa route, chacun son chemin". Il continue son parcours ailleurs. Paix à son âme.

Écrit par : maja | 25-08-2012 à 13:34:43 Hr

Répondre à ce commentaire

puisses-tu avoir raison

Écrit par : Anaïs | 28-08-2012 à 20:52:11 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.