17
aoû

Ma poésie VS sa poésie

Feu d'artifice de fête nationale dans ma ville l'autre vendredi.

Ce fut mon premier feu d'artifice durant lequel j'ai cruellement manqué de concentration, discutant à qui mieux mieux des packs "cent + dix gratuites" que Namur a dû obtenir pour ce feu malgré tout bien joli, mais doté de quelques répétitions un chouia soporifiques…

Mais ne boudons pas le plaisir, la fontaine lumineuse s'écoulant du pont des Ardennes et le bouquet final me firent tout oublier.

Et réaliser combien ma poésie n'est pas celle de tous :

Découvrant un effet du feu d'artifice un peu pétaradant, je réponds à mon acolyte qui se réjouit de la beauté de la chose "ooooh oui, on dirait une salve de pets".

Et elle de me répondre "ah, moi je voyais plutôt une arche lumineuse".

Bon, on va mettre ça sur le fait que mes intestins faisaient des siennes, enfin des leurs (comment conjuguer "faire des siennes" ?) passque, oui, je sais être pleine de poésie, moi aussi… parfois.

12:16 Écrit par Anaïs dans Anaïs aime la vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.