18
jui

Aujourd'hui, réflexe(s)

Courir m'abriter sous un arbre pour échapper au déluge.  Attendre, attendre, encore attendre, que les éclairs et les grondements de fin du monde cessent.  Courir jusqu'à l'arrêt de bus, jusqu'au bus, jusqu'au bureau.  Enlever mes godasses aussi vite que possible, essuyer mes pauvres pieds.

Prochain réflexe : prévoir des pantoufles au bureau, car j'ai les pieds comme des glaçons...

09:19 Écrit par Anaïs dans 366 réels à prise rapide | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

J'ai appris en lisant Bob & Bobette qu'il ne faillait jamais s'abriter sous un arbre à moins que tu ne sois en attente d'un coup de foudre ?

Écrit par : Pascal | 18-06-2012 à 11:51:59 Hr

Répondre à ce commentaire

bien sûr que j'attends un coup de foudre :)

Écrit par : Anaïs | 18-06-2012 à 15:41:17 Hr

Répondre à ce commentaire

Bien certain que tu finiras par l'avoir ce coup de foudre ( pas celui de l'orage ), il est mortel, mais celui que tu attends, patience, ce truc, çà arrive quand tu ne t'y attends pas.

Écrit par : Olivier | 18-06-2012 à 18:44:31 Hr

oui, l'arbre en plein orage... mauvais plan :-)
moi, j'ai joué les prolongations chez moi...

Écrit par : Fanfan | 18-06-2012 à 23:05:50 Hr

Répondre à ce commentaire

mauvais plan si l'arbre est seul au milieu d'un pré, pas en pleine ville avec des immeubles bien plus hauts

Écrit par : Anaïs | 19-06-2012 à 07:41:58 Hr

Hé bien on peut dire que ça a bien "craqué" partout en Wallonie !!!

Écrit par : Missash | 19-06-2012 à 10:33:45 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.