17
mai

Brève d'un site de rencontres : ASV VS PT

Quand j'ai découvert internet, au siècle dernier, j'ai testé les tchats.  Et les sites de rencontres.  Yes, la page orange existait déjà.  A l'époque, bien sûr, surfer sur un site de rencontres, c'était comme être agent secret, sortir avec un homme marié ou voter socialo : la honte suprême.  A taire impérativement.  Est-ce clair ?

Ainsi donc (pléonasme), lorsque j'ai découvert les tchats, endroits pires encore que la page orange (si, je vous jure, c'est possible, difficile à croire, mais c'est la réalité), j'ai été inondée de "ASV", précédés, parfois, rarement, si l'internaute mâle était doté de cette qualité rarissime appelée politesse, d'un "bj", d'un "slt" ou d'un autre borborygme abrévié.

J'ai ainsi découvert que "ASV", ben, c'était ni une maladie étrange genre accident sérébro vasculaire (pour personnes fâchées avec l'orthographe), ni une recette de cuisine genre achis spécial vieille fille, ni un nac, genre arthur le serpent venimeux.

Nan, ASV, c'était les mensurations du net : âge, sexe, ville.

Actuellement, je ne suis pas sûre que ça existe encore, cette demande aussi sympathique de conviviale.  Toute façon, je ne vais plus sur les tchats depuis le siècle dernier, même si j'ai refait une tentative hautement sociologique y'a quelques mois (que je réitérerais bien, ça alimenterait facilement un billet).

Plus d'ASV.

Maintenant, y'a pire.

Y'a PT.

Sur la page orange, on indique sa taille et son poids.  Ou on ne l'indique pas, ce qui est pire, because quand je vois un profil masculin indiquant "taille 174, poids …", j'imagine un Carlos en puissance.  Je n'ai rien contre Carlos, ne m'envoyez pas la brigade de répression de l'obésitophobie par pitié, d'autant que plus je vieillis, plus j'aime l'idée de me lover contre un homme un chouia moelleux, la moelleusité qui me tente s'arrêtant aux hommes qui ne voient plus leurs pieds (ou leur sexe, au choix) passque leur bide pendouille jusqu'au sol. 

Mais sur un site concurrent de la page orange, qui m'a offert, dans un élan de générosité, un abonnement à vie (je vous jure, c'est dire s'ils savent que mon cas est désespéré), on peut non seulement indiquer sa taille et son poids, mais également indiquer la taille et le poids souhaité chez l'être aimé.  L'ère du supermarché de la rencontre existe, je le savais, j'en ai confirmation.

Moi, j'ai rien précisé, je m'en moque comme de la dernière dent que la petite souris m'a échangée contre rien, vu que j'ai surpris ma mère en train de glisser un kinder sous mon oreiller (et mon monde s'est effondré).  Non mais sérieux, keske je m'en fous que l'homme qui me fera craquer fasse 1m70, 1m80 ou 1m90 ?  Dans l'absolu, j'aime les grands.  En réalité, je m'amourache toujours de Sarkozy en puissance, alors hein, j'ai abandonné depuis quelques décennies les critères de ce genre.

Mais récemment, j'ai découvert un profil intéressant :

Lui.  1m75.  75 kilos.

Recherche femme de. 1m75.  65 kilos.

Ainsi, il souhaite une femme de sa taille, mais plus mince que lui.  Dix kilos de moins, c'est clair, net et précis. 

Mais ma question sera toute simple : pourquoi ?

Passque ça me saoule pire qu'une bouteille de Pastis, ces mecs qui veulent des filles filiformes alors qu'eux ne le sont pas.  Et c'est quoi leurs arguments ?  Leurs kilos superflus sont faits de muscles, les nôtres de gras ?  Ils veulent une petite femme fluette à protéger de leurs gros bras gras (à prononcer vingt fois très vite, comme "une grosse cloche sonne", fun assuré) ?  Ils font un caca nerveux à chaque croissant ingurgité par leur chérie qu'ils n'aimeront plus si elle prend deux grammes ?

Ça me gave, au sens propre comme au sens figuré, et pour l'illustrer, je m'en vais manger une bonne ration de pâtes aux champignons sauce boursin crème alpro sucrée (yes, sucrée, je la pensais à cuisiner, elle était à fouetter et manger avec des fruits ou autre, je l'ai réalisé… une fois versée dans ma recette, ah ah ah), puis un bol de ben & jerry chunkey munkey, na.

Bien envie de lui proposer un rendez-vous, afin de découvrir s'il se pointera avec un mètre ruban et une balance pour voir si je corresponds à ses critères.

Commentaires

Pensais-tu à quelqu'un en particulier pour "ces mecs qui veulent des filles filiformes alors qu'eux ne le sont pas" ? ;-)

Écrit par : la collègue sans surnom | 18-05-2012 à 08:08:42 Hr

Répondre à ce commentaire

non, même pas, je pensais juste à ce mec là

Écrit par : Anaïs | 18-05-2012 à 19:43:45 Hr

Et l'on s'étonne que nous sommes mal dans nos baskets avec tous ces diktats de la beauté! bien d'accord avec toi Anaïs.
Moi ce qui m’énerve c'est tous ces mecs qui disent que ça ne les dérange pas d'avoir une femme avec des formes, mais quand on regarde la leur , elle est plus filiforme que la brindille!! Et ma collègue qui me dit : mais non t'es pas grosse t'es bien comme tu es...et le lendemain malgré qu'elle fasse 15 kg de moins que moi se met au régime car elle se trouve enrobée....Que dois-je comprendre?? Jalouse moi ? non pas du tout, simplement énervée de la connerie des gens....

Écrit par : zabou | 18-05-2012 à 17:46:18 Hr

Répondre à ce commentaire

et qd je vois le vogue qui prétend mettre en valeur les formes avec un mannequin mince comme un clou, juste doté d'un joli petit cul, ça me fait doucement rire

Écrit par : Anaïs | 18-05-2012 à 19:44:28 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.