5
avr

Cette manie de m'écrire à moi-même

Nan, je ne souffre pas d'un dédoublement de personnalité, je sais que je suis unique, fort heureusement, quelle horreur, deux fois moi, ce serait insupportable.

Mais comme mon neurone, lui, souffre de troubles de la mémoire, j'ai cette manie de m'envoyer des mails.

Programmer un enregistrement ce soir ?  Je m'envoie un mail

Aller chercher le 7dimanche dimanche ? Un mail

Faire la vaisselle dès que je rentre ?  Un mail

Prendre ma pilule, pas la contraceptive, celle contre le cholestérol, on ne rajeunit pas ma bonne dame... Un mail

Et ainsi de suite.

Sauf que, à l'instar de cette amie qui m'invitait par mail au cinéma lundi en envoyant sa missive électronique à une autre Anaïs, j'ai une autre destinataire, à qui j'envoie souvent des mails, dont le prénom commence comme moi, pour préserver son anonymat on va l'appeler, chais pas moi, Annabelle, ou Annie, ou Anne, ou Annette, ou Anubis ou Anus.  Anus, voilà, c'est bien.

C'est ainsi qu'Anus a reçu, y'a quelques semaines, la recette de ma soupe à la courgette, que j'avais tapée dans un mail sous la dictée de Mostek, fameuse soupe faite avec amour pour un homme, un vrai, en chair et en os, en bisous et en câlins, entre-temps devenu un ex, et non, c'était pas because ma soupe.

C'est ainsi qu'Anus a également reçu, y'a quelques heures, mon manuscrit "Le savoir écrire pour les filles", que je m'adresse à moi-même de mon pc à mon portable, pour le retravailler car, vu qu'il est épuisé, je vais le rééditer avec une chouette couverture made by une illustratrice belche, rien que ça, une fois.  Drame dramatiquement dramatique, voilà que mon manuscrit se balade dans la nature maintenant.  Je l'ai enjointe de le détruire immédiatement sous peine de représailles abominables pour les siècles des siècles, amen.

Bon, ça pourrait être pire niveau envoi de mails à Anus, je sais pas moi.

J'aurais pu lui envoyer un manuscrit inédit de bibi, genre mon roman qui va se vendre autant que les ventes de Marc et Guillaume réunis, qu'elle enverrait à son nom à un éditeur célèbre et paf, elle deviendrait célèbre aussi, à ma place.  D'ici peu, vous découvririez le best seller d'Anus Valente.

J'aurais pu lui envoyer le relevé de ma carte visa, enfin mastercard, mais peu importe le nom de cette carte, ce relevé de six pages eet demi aurait fait pleurer Anus.

J'aurais pu lui envoyer une sex tape de moi-même, qu'elle aurait vendue à la presse people pour au moins dix euros, c'est ce que je dois valoir.

Je l'ai échappé belle, tout compte fait.

Et promis, Anus, je serai vigilante, à l'avenir.

Commentaires

Sûre on a été séparée à la naissance, c'est pas possible autrement *mdr*

Écrit par : Véro | 05-04-2012 à 16:04:08 Hr

Répondre à ce commentaire

ça doit être ça

Écrit par : Anaïs | 10-04-2012 à 22:49:33 Hr

Haaan je fais pareil. je croyais etre la seule, je me sens soulagée :D C'est ptetre un truc de belge

Écrit par : Mlle Toutouille | 05-04-2012 à 16:57:52 Hr

Répondre à ce commentaire

mdr tu crois ?

Écrit par : Anaïs | 10-04-2012 à 22:50:27 Hr

Non mais c'est pas vrai! Y a que moi qui capte que tu annonces l'air de rien que tu as un ex de quelques semaines dans ton post.
Merde alors!! Qu'est-ce qui s'est passé pour que ça foire! Tu la mérite tellement ton histoire d 'amour et surtout le beau brun ténébreux qui va avec. Je te rassure t'es pas obligée de te confesser. Mais je serais tellement heureuse pour toi si tu rencontrais un prince charmant.

Écrit par : Nad | 05-04-2012 à 20:36:37 Hr

Répondre à ce commentaire

dingue hein, personne n'a relevé sauf toi :) c'était pas le bon, juste un coup de coeur éphémère, mais tout de même sympa, mais pas mon prince charmant, donc j'ai pas voulu continuer

Écrit par : Anaïs | 10-04-2012 à 22:51:20 Hr

Les commentaires sont fermés.