1
avr

Là où j’irai – Gayle Forman

« Le dimanche, on lit au lit ».

Il y a quasi pile trois ans, j’avais découvert Si je reste (à lire ici : http://le-celibat-ne-passera-pas-par-moi.skynetblogs.be/a...), j’avais adoré, même si par la suite bon nombre d’étudiantes m’avaient confondue avec Wikipédia, comme si toutes les écoles leur avaient demandé de rédiger un exposé, sacrebleu.

Et j’avais répondu à la question « Y aura-t-il une suite », « Non je ne pense pas, cela n’aurait aucun sens ».

Comme je me trompais.

Je viens de lire, d’une traite, enfin, la suite de Si je reste, intitulée Là où j’irai.  J’ai un méga retard, je sais, ce livre étant sorti il y a un bail emphytéotique déjà.  Mais que voulez-vous, mon stock de livres à lire pourrait combler mes soirées jusqu’à la pension (la retraire, pour les frenchies).

Donc, je l’ai lu d’une traite, et ce fut un immense plaisir de retrouver Mia, mais surtout Adam, puisque cette fois l’intrigue tourne plus autour de lui qu’autour de son amoureuse… euh de son ex amoureuse, je veux dire, puisque nous le retrouvons, ce cher Adam, riche, célèbre, rockeur adulé, mais largué par Mia, peu de temps après sa sortie du coma.

Keskisépassé donc pour qu’ils en arrivent là ?

C’est ce qu’il va tenter de comprendre lorsque, par hasard, il découvre Mia sur une affiche de concert.  Il la retrouve alors, elle le retrouve, et durant quelques heures, une nuit, ils vont revivre le passé, analyser, décortiquer.  Elle va enfin s’expliquer.  Il va enfin s’exprimer.

Je viens de comprendre, là, en rédigeant cette critique, pourquoi j’avais tant attendu avant de lire Là où j’irai : j’avais peur d’être déçue. Après la somme d’émotions découvertes dans Si je reste, allais-je pouvoir ressentir la même chose dans cette suite à laquelle je ne m’attendais pas ?

Et bien oui oui oui, trois fois oui !  Oh que oui !

Qu’ajouter après tous ces « oui » ?  Et bien rien…

(juste une chose : purée, 5,80 eur sur Amazon, dire que je l'ai payé 7,05 chez Club, c'est terminé d'acheter mes livres en Gelbique, je viens de m'offrir le dernier Levy, yessssssssssssssss, 19,95 sur Amazon, quasi 24 chez Club, il est temps que cette arnaque à la belge cesse enfin !!)

 

Les commentaires sont fermés.