22
mar

Aujourd'hui, le bien le mal

Le bien, ce sont mes Birkenstock dans lesquels, contre toute attente, je n'ai pas mal aux pieds et avec qui je vais vivre heureuse et avoir beaucoup de bonheur, même que j'ai déjà envie d'en acheter dans toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. ça, c'est le bien.

Le mal, c'est ma sécurité anti-débordement de chauffe-eau électrique que j'ai mal orientée et les litres d'eau qui se sont déversés sur ma cholie cuisine équipée, sur mon plan de travail, sur ma taque vitro, puis sur le sol, pendant que je surfais sur internet.  ça, c'est le mal.

20:43 Écrit par Anaïs dans 366 réels à prise rapide | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

Ouille :o

Pas trop de dégâts ?

Écrit par : Véro | 22-03-2012 à 20:48:56 Hr

Répondre à ce commentaire

non ça va, le bruit a éveillé mon intérêt, le mal était cependant déjà fait, j'ai donc épongé épongé épongé épongé et épongé encore :)

Écrit par : Anaïs | 22-03-2012 à 20:51:17 Hr

Répondre à ce commentaire

C'est donc le bon moment de placer la fameuse maxime : "J'éponge donc je suis !"

Écrit par : Louis | 22-03-2012 à 21:14:30 Hr

Répondre à ce commentaire

Euh ce ne serait pas j'éponge donc j'essuie ???? Bons courants d'air Anaïs

Écrit par : Lenny | 25-03-2012 à 12:55:30 Hr

Les commentaires sont fermés.