21
mar

Aujourd'hui, ce qu'il en restera dans un an

Il en restera le souvenir d'une cérémonie où je n'avais jamais vu autant de petits cercueils blancs, où imaginer tous ces petits corps dedans m'a mis la larme à l'oeil et a fait se dresser mes poils.  Foutu destin, je croise les doigts pour qu'il existe vraiment, ce paradis, afin que vous y soyez bien.

Il en restera le souvenir d'un homme qui a tiré une balle à bout portant dans la tête d'un enfant, après avoir assassiné une famille, après avoir tué quatre innocents, tout cela pour défendre ce qu'il croit être une cause juste.  Quelle cause juste se justifie par des meurtres ?

Il en restera le souvenir d'une femme défigurée, mais battante face à son bourreau adepte du vitriol.

Il en restera le souvenir d'une journée pleine de soleil, où l'horreur de l'actualité, jour après jour, sans répit aucun, dénote avec la beauté du ciel lorsqu'il est bleu.  Et même lorsqu'il est nuageux, d'ailleurs, un nuage, c'est beau, on y voit tant de choses.

19:27 Écrit par Anaïs dans 366 réels à prise rapide | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.