6
mar

Aujourd’hui, il faudrait réparer

Sauf que certaines choses sont irréparables.  On a beau faire, on a beau dire, irréparables.  Comme des miroirs brisés, qu’on peut recoller tant qu’on peut, avec la meilleure superglu du monde.  En vain, les traces restent visibles, on ne recolle pas un pot cassé, comme dit l’adage. 

Aujourd’hui, donc, il faudrait réparer.  Il faudrait, mais je n’en ai plus envie.  Plus l’énergie.  Plus la volonté.  Alors tout restera cassé.  C’est mon choix.  Na.  Et basta. 

Et hop, à la poubelle, mon verre Mickey.

18:16 Écrit par Anaïs dans 366 réels à prise rapide | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

RIP...

Écrit par : Sophie | 06-03-2012 à 22:00:05 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.