14
fév

La phrase qui tue du jour...

Discussion entre collègues sur les mecs ce matin, Saint-Jelediraipoint oblige.  Après les discussions sur les cadeaux d'amour et les surprises, j'explique que dernièrement, suite à une invitation à une soirée entre amis que j'ai refusée because pas de tuture, l'hôte de l'occasion, un monsieur célibataire que je ne connais pas, m'a proposé par mail de rester dormir chez lui, vu que pas de tuture.

Euh, non, merci.

Et ma Collègue sans surnom, pour ne pas le citer, de me dire "il est peut-être totalement désespéré".

Euh, oui, bon, faut-il en effet qu'il soit désespéré pour me faire ce genre de proposition, non mais, chuis si thon que ça, moi ?

12:02 Écrit par Anaïs dans Anaïs bosse... parfois | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

Collègue à baffer très très sérieusement. En ce qui me concerne, sms d'une collègue me souhaitant une bonne St-jenediraipointlenom.

Et discussion des collègues autour de moi, "oh c'est mignon, unetelle a reçu...","j'ai reçu..je suis trop heureuse..." tatati tatata...

Je n'aime vraiment pas cette journée

Écrit par : Hap | 14-02-2012 à 12:06:21 Hr

Répondre à ce commentaire

Ta collègue sans surnom voulait dire : "Il est peut-être totalement désespéré de ton refus"

Écrit par : Catherine | 14-02-2012 à 12:08:59 Hr

Répondre à ce commentaire

Meuh non... ce n'est pas ce qu'elle voulait dire.... il est.... sûrement désespéré ...suite à ton refus!!!!!

Écrit par : Michelene | 14-02-2012 à 12:31:15 Hr

Répondre à ce commentaire

Désespéré par votre refus, il allait sans dire !

Écrit par : Walrus | 14-02-2012 à 13:38:10 Hr

Répondre à ce commentaire

le principe de la phrase qui tue est qu'elle est à double sens, clair qu'elle ne voulait pas dire ça, c'est juste que ça prête à confusionnation :))

Écrit par : Anaïs | 14-02-2012 à 13:38:31 Hr

Répondre à ce commentaire

ah oui c'est vrai t'as des collègues super sympa ! mdr !

Écrit par : rosalune | 14-02-2012 à 13:49:54 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.