24
jan

Brèves d’un site de rencontres : can’t buy me looooooooooooooove

Petite promenade hivernale dans le piétonnier de Namur, qu’il connaît peu.  Je lui montre la place du Vieux et lui annonce « ici, en été, plein de terrasses ombragées, c’est agréable comme tout d’y prendre un verre ».


Lui « oui, et combien le verre ? »


Moi « euh, ben un prix normal, pas plus cher qu’ailleurs, genre 2 euros le soft ou le verre d’eau »


Lui « tu sais combien de bouteilles d’eau je peux avoir pour 2 euros ? »


Euh, oui, je sais, mais de toute façon il fait froid là, t’inquiète, je ne disais pas ça pour que tu m’offres le moindre verre, rassure-toi.


Une fois qu’il fut rassuré, j’ai pris la fuite à toutes jambes.  Comme on me l’a dit ensuite, rien que d’imaginer une vie à deux, faites de calculs et de reproches sur ma consommation de gel douche, de dentifrice, de coca light, j’en tremble encore…

 

lllustration de Mary Birdy

Can't-buy-me-love-par-Mary-Birdy.jpg

Commentaires

Des bouteilles d'eau alors qu'il y a le robinet ou la fontaine publique ?

Quel dépensier, ce mec !

Tu as bien fait de le larguer !

Écrit par : Louis | 24-01-2012 à 09:10:26 Hr

Répondre à ce commentaire

mdr Louis

Écrit par : Anaïs | 28-01-2012 à 11:07:37 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.