16
jan

Toujours tourner sept fois sa main sur son clavier avant d’écrire

L’autre jour j’ai écrit à un de mes contacts, un mââââle : « ah le gros lombric, j'aime »

Et je vous vois venir avec vos gros sabots tout crottés et vos esprits mal tournés… tout comme le mien, après avoir écrit ces sept petits mots.

Pas une bonne idée de dire ou d’écrire qu’on aime les gros lombrics, de nos jours.

Mais rassurez-vous, point de confusionnation possible, c’était en réponse à un récit de voyage to London : «  On n'a pas pris le grand oiseau de fer, on a pris le gros lombric qui rampe sous l'eau. »

Ouf, je l’ai échappé belle.  La prochaine fois, j’apprendrai à me taire.

07:32 Écrit par Anaïs dans Anaïs tremble d'effroi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.