19
déc

Quand la technique nuit au suspens

Vendredi c’était la finale de Koh Lanta.  THE finale.  ZE finale.  L’événement de l’année, que dis-je du siècle.  Qui allait gagner parmi les quatre survivants de cette aventure humaine, comme ils l’appellent. 

Cette année, j’ai pas de favori, pas de véritable coup de cœur, même si j’ai hurlé comme un damnée de joie quand Téhehurachaisplusquoi a gagné l’immunité et fait virer le petit parisien qui se la pète que j’aimais au début mais plus après non mais vilain pas beau.  Donc oui j’ai hurlé de joie, même que le rat était terrorisé.

Alors, pour cette finale, je le soutenais un tantinet, Téhéhuramachintruc, mais sans plus.

N’empêche que c’était le big suspens qui s’annonçait, le big stress de la mort qui tue la vie.

Mais vu que je suis rentrée tard d’une soirée pâtes-pastis-gâteau au chocolat, j’ai regardé en différé via mon Voocorder.  Genre il était 23 heures, si mes souvenirs sont bons.

L’épreuve d’orientation commence et rapidement Téhéhuratrucmuche trouve le couteau magique qui le qualifie pour les poteaux. 

Il revient joyeusement sur la plage, tandis que mon Voocorder commence à tomber malade : en dix secondes, il se met à me diffuser dix minutes en accéléré.  Un Voocorder TGV en quelque sorte.  Oui, bon, pas cool.  Surtout que dix minutes après, ben, toute l’épreuve d’orientation est finie et paf, on voit les candidats rassemblés et la miss belge éliminée.

Et le suspens de cette épreuve s’évapore d’un coup.

Snif.

Je décide de remettre mon enregistrement à zéro pour tenter de voir ces dix minutes zappées, et paf, en le coupant, je tombe sur le programme en direct et notre animateur chéri qui annonce « Téhéhura ou Gérard, qui gagnera ».  Tchu, même avant d’avoir vu les poteaux, vlà que j’ai le résultat.

Et le suspens de la seconde épreuve de partir en fumée.

Re-snif.

Je continue ensuite à regarder, bon gré mal gré, l’épreuve des poteaux, sans grande conviction.

Puis je m’endors.

Pour me réveiller pile quand Gérard est annoncé grand gagnant.

Et le suspens est définitivement mort de chez mort.

Re-re-snif.

Bon, c’est clair et net, la fée de la malédiction télévisuelle s’est penchée sur mon canapé ce vendredi soir.

Commentaires

Beaucoup pluis de chance que moi car, alors qu'ils étaient tous habillés pour le Nouvel An (fête aux maquillage des pouffes, robe de mariées, Olivier avaiot fait une teinture cheveux pour l'occasion d'un ridicule sans nom...), vlà que ma télé tombe d'un coup en panne, de la neige sur fond noir... à la place de Mon chéri Denis...
Jusqu'au ledemin 132H00 plus télédis...
Ben oui,en belgique, trois flocons de neige et ils sont totalement dépassés.
Pfff
La presse m'a annoncé que gérard blanc ;0) avait gagné les suffrages de ses compagnons...
Pfff Théouuuuurrra restera quand même le meilleur "survivant" de cette année 2011.
J'ai aussi hurlé quand il a e cette immunité et remballé le petit con une deuxième fois chez lui :D

Écrit par : clochette | 20-12-2011 à 21:53:33 Hr

Répondre à ce commentaire

argh en effet c pire que moi...
ravie de lire que tu as hurlé aussi, on partage la même passion :)))

Écrit par : Anaïs | 22-12-2011 à 20:20:53 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.