6
déc

Brèves d’un site de rencontres : comment enrober ses pulsions de guimauve

Lui « envie d’un peu de douceur ? »

Moi « tu veux dire de cul ? »

Lui « oui, si tu veux »

Bon on doit pas être né à la même époque lui et moi, passque moi, depuis que chuis née, j’ai jamais appelé le cul entre deux inconnus « douceur », vous si ?  Luxure, sexe, grimpage aux rideaux, atteinte du septième ciel, fornication, partie de jambes en l’air, oui.  Douceur, non.

lllustration toute douce de Mary Birdy

enrober-ses-pulsions-de-guimauve.jpg

Commentaires

Tu en vois vraiment des vertes et des pas mûres toi ! On aurra tout entendu.. !

Écrit par : Céline . | 06-12-2011 à 10:41:21 Hr

Répondre à ce commentaire

rho si tu savais...

Écrit par : Anaïs | 22-12-2011 à 20:30:44 Hr

Une douceur... dans mon langage c'est du chocolat :0)
Comme quoi faut faire attention au vocabulaire dans la vie :D

Écrit par : clochette | 06-12-2011 à 16:29:00 Hr

Répondre à ce commentaire

moi aussi une douceur = un truc sucré

Écrit par : Anaïs | 22-12-2011 à 20:31:08 Hr

Les commentaires sont fermés.