23
nov

J’ai testé la call TV

L’autre jour, enfin l’autre nuit, je me réveille à 1 h du mat.  Parfois, j’ouvre un œil, je zieute le réveil et je replonge dans un gros gros dodo.  Mais l’autre nuit, ben il est 1 h du mat, et c’est comme s’il était 6 h, l’heure de me lever pour aller bosser.  Sauf que si je me lève pour aller bosser, ben il sera trop tôt, j’aurai pas de bus et c’est pas raisonnable.

Mais pas moyen de retourner dans les bras de Morphée, donc j’allume la télé.  Je sais, c’est très mauvais la télé dans une chambre, ça brise la libido du couple.  Mais bon, enfin, vous savez, quoi.

Je zappe : un concert sur France 2, une émission en hommage à Georges Brassens sur France 3, j’adopte.  Ah, ben ça fait trente ans qu’il est mort, Georges.  Ensuite, plus rien, alors je mate une énième rediffusion du JT, passionnant.  Ça ne m’assoupit pas, malheureusement.

A la fin du JT, je zappe à nouveau et je tombe sur la call TV de RTL TVI.  D’habitude, quand je repère ce micro-studio avec un énergumène mâle ou femelle qui s’agite pour racoler, je m’en vais rapido presto, mais là, mue par une pulsion d’autodestruction, je décide de regarder.

Il est 2 h et ça vient de commencer.

Le but du jeu, d’après l’animateur brun presque ténébreux qui présente (le pauvre, il a dû être vilain dans une vie antérieure pour hériter d’un tel karma), est de trouver 7 séries télé, qui rapporteront de 30 à 500 eur.  Pour ce faire, y’a un numéro surtaxé à 2 euros l’appel, et si je pige bien, faut appeler plein de fois pour avoir la chance d’être premier et de passer à l’antenne faire sa proposition. 

En bas de l’écran, quelques recommandations légales « règlement disponible sur www.rtl-tvi.be », « jouez avec modération », « interdit aux moins de 18 ans ».

Bien sûr, aucun indice, faut juste proposer des séries.  Euh, il existe combien de séries télé au monde depuis que la télé existe (c’est pour mes statistiques) ?  Bref, autant trouver une praline succulente dans un ballotin sans manon, mais ça ne semble pas décourager les insomniaques, puisque, dans le coin de l’écran, s’affiche le nombre d’appels en temps réel, qui oscille entre 4 et 21. 

Donc, avec 21 appels en attente, ça fait 1 chance sur 21.

 

 

Ça me rappelle ce concours-arnaque sur la RTBF, passque bon, je voudrais pas qu’on pense que je ne critique que RTL-TVI.  Donc le concours « gagnez deux coffrets la saison de The mentalist en envoyant un sms à 1 eur le sms envoyé et reçu maximum 2 eur » (enfin un truc du genre).  Vu que la saison compte 24 épisodes, diffusés par 2, si je joue chaque semaine, soit 12 fois, à 2 eur, je mise 24 eur pour peu de chances de gagner.  Autant mettre ces 24 eur sur le coffret.  Mais, outre ces statistiques, le plus ignobles c’est que la RTBF mette en jeu deux coffrets, soit une valeur de 34,99 eur x 2 sur Amazon.  Donc si 35 pigeons jouent, ops, remboursé.  Et je fais le pari que bien plus de 35 pigeons ont joué.

Arnaque, vous avez dit arnaque ?

Oui, arnaque, sans sur la Retebef que sur Eretéèlletévéi.

Mais je m’accroche, j’ai dit que je voulais tenter l’expérience, je tente.

Et je pensais que l’ennui profond allait m’endormir, et bien que nenni.  Je suis exaspérée, énervée, horripilée, de voir ces gens, pauvre pigeons insomniaques, téléphoner, encore et encore et encore.  Passqu’il y a les habitués, qu’on entend trois fois sur l’heure que dure l’émission, c’est dire s’ils appellent souvent, les pauvres.

Et c’est le défilé des séries télé, dont aucune ne fait bien sûr partie de la liste.  Zont été chercher des séries quasi inconnues, le seul pigeon qui remporte 50 eur (waw, mieux que l’Euromillions) gagne grâce à Docteur House.  Les autres séries sortent de nulle part, je le comprendrai lors de la révélation en fin d’émission (suspens suspens).

Et l’animateur de blablater durant de longues minutes, dans un monologue interminable qui déprimerait même le clown Zapata.  On doit lui souffler dans l’oreillette de faire traîner les choses, de ne prendre qu’un appel toutes les trois minutes.  A quoi bon, finalement, puisque les séries sont à la limite de l’impossible à trouver ?

Et il tente d’entamer des conversations avec les téléspectateurs.  Pas facile, certains provenant d’un milieu semblant vraiment défavorisé, ou alors ils sont tombés dans un premier sommeil, ou alors ils ont pris six somnifères, en vain, ou trois verres de Cognac, voire plus si affinités.  Et y’a même des néerlandophones, tant qu’à faire. My god, c’est pathétique.  Et le pompon est atteint lorsqu’une dame à la voix âgée propose Les feux de l’amour, ne gagne rien, mais tend ainsi le bâton pour se faire battre à l’animateur, qui l’interroge sur les derniers potins de la série.  Elle annonce la nouvelle du jour : Victor et Nicky ont rompu.  Le drame intersidéral.  Le brun pas ténébreux au mauvais karma prend ensuite un malin plaisir à se moquer d’elle, en répétant, genre vingt fois, « Nicky n’est plus avec Victor », d’une voix désespérée.

Et moi, qui pensais m’endormir lourdement au son de ces bêtises, j’ai juste envie de lui crier « mais ta gueule, t’as pas honte de gagner ta vie en arnaquant de pauvres gens ? ».  Et ma colère monte encore plus quand j’imagine les tarots télévisés, où le « pigeonnage » est similaire, si ce n’est qu’il profite encore plus de la détresse des gens, de leurs angoisses, de leurs peines.

Mais que font les superviseurs de chaînes télé, qui autorisent ces arnaques en bonne et due forme ?

Tchu.

08:04 Écrit par Anaïs dans Anaïs est une enfant de la TV | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : call tv, rtl tvi |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

C'est quand je lis un billet comme ça que je suis contente de ne pas regarder la télé. ;-)

Écrit par : Catherine | 23-11-2011 à 08:08:43 Hr

Répondre à ce commentaire

D'un autre côté, tu n'étais pas obligée de regarder...

Il y a bien des millions de personnes qui fument, boivent ou se droguent et, ça aussi, ça coûte cher !

La nuit, je dors bien. De mieux en mieux, depuis que je ne regarde plus la télé belge plus de vingt minutes par jour.

Pour les vrais accrocs aux infos, je suggère le JT de la BBC (hélas en anglais) de 13h15, tous les jours... Durée garantie : 90 secondes (oui secondes !). Météo comprise !

J'adore !

Écrit par : Louis | 23-11-2011 à 09:14:23 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.