6
nov

Deux sœurs – Madeleine Chapsal (CD)

Ce dimanche matin, j’ai donc, plutôt que de lire au lit, écouté de la musique.

Mais depuis quelques jours, j’ai écouté un livre.

Non non non, je ne me trompe pas de verbe, j’ai bel et bien écouté un livre.

Lorsque j’ai choisi Deux sœurs sur Babelio, en fait, j’ignorais qu’il s’agissait d’un CD.  J’ai lu le résumé, j’ai eu envie d’en savoir plus, et j’ai choisi.  C’est en recevant mon colis que, ô, stupeur, ce n’était pas un livre mais un CD.

Chouette occasion de tester le livre raconté, moi qui aime à relayer les actions de promotion de ce type de support, bien utile pour les personnes aveugles (oui, je sais, on dit non-voyantes de nos jours, mais pour moi aveugle n’est pas un gros mot), et puis, pourquoi pas, pour les personnes malades et peu capables de lire, ou les personnes ayant des difficultés de lecture.

Malheureusement, pour moi, l’expérience n’est pas concluante.

J’ai d’abord tenté une première écoute, mais je manquais de concentration, faisant autre chose en même temps, pour tout vous dire la vaisselle, et une fois ladite vaisselle terminée, j’ai réalisé que je n’avais rien suivi de ce que la douce voix me racontait.

J’ai ensuite décidé de m’appliquer sur mon livre/CD, et je l’ai donc écouté en ne faisant que ça : écouter.  Je me suis installée sur mon canapé et me suis focalisée sur la voix.  Le problème c’est qu’écouter un livre est bien différent de le lire.  Mine de rien, lire, c’est être actif : tourner les pages, tenir l’ouvrage et puis lire, tout simplement.  Tandis qu’écouter, c’est ne rien faire.  Je ne vous dirai pas que je me suis endormie, ce n’est pas le cas.  Mais je ne suis jamais parvenue à assimiler ce que j’écoutais, à entrer dans l’histoire, à cerner les personnages.  Déjà, je ne parvenais pas à retenir les prénoms des sœurs, je mélangeais tout.  Quand on lit, il suffit de revenir une page, deux, deux lignes… en arrière, mais en écoutant, c’est bien plus complexe.  Ensuite, l’intonation de la lectrice ne collait sans doute pas à celle que j’aurais mise, ou plutôt, le fait qu’elle lise à ma place a fait que jamais je ne me suis sentie intégrée dans l’histoire.

Je ne peux donc vous dire si j’ai aimé l’histoire de Deux sœurs, la façon dont elle est proposée, écrite, romancée, car, malgré deux tentatives dont une écoute d’une demi-heure, j’ignore toujours ce que raconte cet ouvrage.  Il me reste à l’acheter en version papier pour en savoir enfin plus…

Rien à faire, donc, le livre/CD n’est vraiment pas mon truc, même si je le trouve d’une utilité énorme pour certaines personnes.

Merci à Babelio pour cette expérience originale, même si peu concluante pour moi.

Mes livres sur Babelio.com

 

Commentaires

Je n'ai jamais essayé mais pourquoi pas ! Il faudrait que je tente pour voir si j'accroche ou pas. Mon voisin a écouté tous livres d'Harry Potter car il n'aime pas lire et il était vraiment prit dans son écoute !

Écrit par : Céline . | 06-11-2011 à 17:32:24 Hr

Répondre à ce commentaire

Les livres audio, pour moi, c'est en anglais, quasiment page par page que je fais passer et repasser jusqu'à avoir compris ce qu'on raconte. Excellent pour faire des progrès.
Par contre, en français, je réagis comme toi, impossible de ne rien faire en écoutant et je me laisse très vite distraire par autre chose.

Écrit par : Catherine | 07-11-2011 à 07:38:42 Hr

Répondre à ce commentaire

ah oui pas mal pour l'apprentissage, moi je fais ça avec les séries télé :)

Écrit par : Anaïs | 11-11-2011 à 12:35:46 Hr

Je crois que j'aimerais pas.... J'aime le calme...
Le pourquoi j'adore me plonger dans un livre.

Par contre très pratique pour les nons voyants!

Déjà quand les enfants sont en visite chez moi et qu'ils passent en boucle le CD des trois petits cochons, ou du chat botté...
Je deviens dingue.
:0)

Écrit par : Clochette | 07-11-2011 à 09:52:03 Hr

Répondre à ce commentaire

moi aussi il me faut du calme pour lire, vraiment lire, pas écouter. bon, je retenterai à l'occasion tout de même...

Écrit par : Anaïs | 11-11-2011 à 12:36:24 Hr

Les commentaires sont fermés.