12
sep

J’ai cherché celui que mon cœur aime – Dominique Marny

« Le dimanche on lit au lit » (mais on publie le 12 septembre, because le 11 septembre, on parle du 11 septembre)

Le titre de ce livre m’a immédiatement fait penser à moi, passque moi aussi, je cherche celui que mon cœur aimera, et c’est pas gagné, je vous le dis.

La couverture de ce livre m’a étrangement fait penser à La bicyclette bleue, peut être à cause de Paris, peut-être à cause du dessin, peut-être à cause de la guerre.

Le style de ce livre m’a fait penser au style de Janine Boissard, que j’aime d’amour depuis mon adolescence.  Ouais, je sais, c’est nul de comparer des auteures, mais venant de moi, c’est un big méga compliment, qui veut dire que j’ai beaucoup aimé ce livre, qui retrace une énorme tranche de la vie d’Anne de la guerre 40-45 aux années 80, dans le Paris qu’elle aime, auprès de ceux qu'elle aime... un peu, beaucoup, ou passionnément.  Une sorte de fresque romantique qui permet, durant tant d’année, de s’attacher énormément aux personnages et d’avoir envie que le livre ne finisse jamais.  Et ça, pour moi, c’est très bon signe.  Pas de romance guimauve ici, mais l’amour, le vrai, l’unique, celui que chaque cœur recherche… celui que mon cœur à moi recherche encore.

Commentaires

Et Romain Gary... La promesse de l'aube.

Écrit par : Caroline | 13-09-2011 à 08:53:52 Hr

Répondre à ce commentaire

c'est une suggestion ?

Écrit par : Anaïs | 20-09-2011 à 16:47:49 Hr

Bien aimé ce roman moi aussi !
Janine Boissard, je la lisais plus jeune, j'aimais bien l'Esprit de famille...

Écrit par : Schlabaya | 20-09-2011 à 09:26:32 Hr

Répondre à ce commentaire

rho oui, j'ai tous ses livres, faudrait que je me refasse l'esprit de famille

Écrit par : Anaïs | 20-09-2011 à 16:48:13 Hr

Les commentaires sont fermés.