4
sep

L’interprétation des rêves pour les nuls – Didier Colin

« Le dimanche, on lit au lit ».

Il y a une quinzaine de jours, je faisais un rêve très étrange, que je vous recopie : « Y’a un nouveau au bureau.  Super mimi.  Mais juste pour un mois.  Rien qu’un petit mois. Il me l’annonce, des regrets plein la voix et surtout plein les mirettes, dont la couleur est indéterminée, mais dont la chaleur à mon égard est confirmée.

Alors, vu que je dois m’absenter du bureau et qu’on risque de ne plus se revoir, il m’apprend un tour de magie : comment passer son doigt à travers le jaune d’un œuf puis l’en ressortir sans casser ledit jaune.  Clair que c’est hyper important et utile de savoir faire ça, dans l’existence, ma bonne Dame.

Mais comme c’est de la magie, il ne veut pas que j’en sache trop.  Je rectifie : il ne m’apprend pas un tour de magie, il me fait un tour de magie.

Il me demande alors de fermer les yeux, afin que je ne voie pas la manipulation qu’il réalise avant de transpercer le jaune d’œuf de son doigt, doigt que j’imagine relié à une douce main, elle-même reliée à un bras musclé, lui-même relié à un torse protecteur, lui-même relié à un visage d’ange… argh je m’égare.

Je ferme donc les yeux, pendant qu’il prépare son tour de magie.  Il prépare, il prépare, il prépare… et la magie opère : il m’embrasse.

Puis je me réveille. »

L’occasion était trop belle de tester un des derniers livres parus dans la collection « pour les nuls » : l’interprétation des rêves.

Après un tantinet de théorie sur le sommeil, les rêves et leur langage, Didier Colin propose de quoi interpréter au mieux ses rêves : plus de 300 pages passant en revue tout ce qu’on peut y retrouver, de A comme abeille à Z comme Volcan, en passant par les fringues, la bouffe et le sexe, bref ce qui fait notre vie.

Bon, alors, dans mon rêve à moi, y’a un tour de magie, un œuf et un baiser.  Keske ça veut dire ma bonne Dame ?

Bon en ce qui concerne l’œuf, mon talent inné d’interprétation des rêves me ferait opter pour « vous avez un désir refoulé d’être maman, l’œuf symbolisant le petit être que vous espérez grandir en vous », pour le baiser « vous avez un désir non refoulé de recevoir un bisou d’un charmant monsieur », et pour la magie « vous ignorez ce que ça veut dire ».  Oui, bon, pas très douée l’Anaïs.

Que nous propose Didier Colin ?

L’œuf.  Vous donnez le change en laissant croire que vous êtes plus naïf ou candide que vous l’êtes.  

Ça m’a bien fait rire puisque ce rêve de « magie » s’est transformé en réalité quelques heures plus tard quand, par un charmant tour de magie, un non moins charmant monsieur a dérobé l’argent qui se trouvait dans mon portefeuille, because j’ai été naïve et candide.  Donc je ne le laisse pas croire, je le suis, snif.

Seconde interprétation : un événement important est en gestation chez vous.  Tiens donc, voilà, c’est finalement pas un rêve de maternité, mais simplement du nouveau qui se prépare.  Quant à savoir si c’est professionnel, personnel, familiale ou amoureux, nul ne le sait.

Le baiser.  Embrasser prend le double sens de donner un baiser par amour et de s’attacher par choix à quelque chose, aux intérêts de quelqu’un ou à sa cause.  Dommage que mon embrasseur me soit inconnu, titchu, il s’intéressait à moi.  Aaaaaah, si ça pouvait être prémonitoire… j’ai des doutes, vu qu’aucun nouveau collègue mâle ne se profile à l’horizon au bureau, re-snif.

La magie.  Le magicien est interprété comme un faiseur d’illusions, qui engendre la confusion, habile à tromper son monde, à se jour des autres…  Argh, par contre, à la page magie, j’ai trouvé une grosse faute d’orthographe, sacrebleu, si j’étais magicienne, je la ferais disparaître, ah ah ah.

Là, je peux dire que c’était prémonitoire, passque quelqu’un habile à se jouer de moi, j’ai vécu, j’ai vu, j’ai subi.

Voilà voilà, cette brique passionnante va maintenant rejoindre ma table de nuit, et me servira à analyser tout ce dont je rêve bien souvent, notamment mes rêves récurrents d’examens à passer, de déménagement que je regrette ou de diplôme qui n’est plus valable.

Commentaires

En ce moment, je ne voudrais pas que mes rêves/cauchemars se réalisent...Entre serial killers qui me poursuivent ou de monde post-apocalytique où nous devons survivre contre des sortes de gros chiens qui aimeraient nous manger...Non en ce moment, non merci :D

Un truc pour faire de beaux rêves, quelqu'un ?

Écrit par : Hap | 05-09-2011 à 08:11:32 Hr

Répondre à ce commentaire

oh moi aussi je veux bien un truc, car c'est l'enfer chaque nuit

Écrit par : Anaïs | 08-09-2011 à 22:11:25 Hr

Moi j'aime bien les changer qd je sens qu'ils tournent au vinaigre.. Mais bien souvent, je ne réussis pas à entoulouper mon cerveau qui me réveille car j'ai pris trop de contrôle ;)
Ca marche mieux cependant pour les "bons" rêves que je peux changer à volonté, puisque je suis dans un rêve !! autant dire que je ne m'en prive pas :D

Écrit par : Chris | 05-09-2011 à 10:36:19 Hr

Répondre à ce commentaire

waw quelle chance, j'aimerais

Écrit par : Anaïs | 08-09-2011 à 22:15:44 Hr

Et rêver qu'on est en fait une indienne Quileute perdue au fin fond de la Belgique et que Jacob est obligé de se taper le voyage pour venir nous kidnapper ca dénote quoi comme réalité profonde??? (c'est un des seuls jeunes acteurs qui me donne envie de faire du détournement de jeune majeur, mais chut faut rien dire à mon futur vieil homme de 31 ans)

Écrit par : Caroline | 05-09-2011 à 11:41:03 Hr

Répondre à ce commentaire

ça dénote que vraiment tu es fan de chez fan :)

Écrit par : Anaïs | 08-09-2011 à 22:17:00 Hr

Les commentaires sont fermés.