28
aoû

Et là, il y a une histoire – Jeffrey Archer

« Le dimanche, on lit au lit ».

Je trouve qu’en ce moment, les recueils de nouvelles ont plutôt la cote, et c’est tant mieux, car moi j’aime lire des nouvelles, tout comme j’aime en écrire (de préférence quand elles sont un tantinet gore).  Et puis la nouvelle permet aux lecteurs novices, effrayés par un roman de 600 pages, d’appréhender l’amour de la lecture, en douceur, petit à petit.

« Et là, il y a une histoire » est un ouvrage parfait pour ce faire, car il rassemble 15 histoires toutes plus incroyables les unes que les autres, dont la majorité sont inspirées de faits réels.

A la première histoire, je suis restée bouche ouverte, avec une folle envie d’aller trouver les héros pour leur parler entre quat’zieux.

A la seconde, j’ai à la fois ri et été émue aux larmes.

A la troisième, j’étais stupéfaite et morte de rire.

Et ainsi de suite jusqu’à la fin…

Ce recueil de nouvelles est une juste conjonction d’émotions diverses, stupeur, rage, amour, rire et tristesse font que je comprends pourquoi The Daily Telegraph a dit de l’auteur « S’il y avait un prix Nobel des conteurs, archer en serait incontestablement le lauréat ».

Un recueil à mettre, comme je le conseille toujours pour les ouvrages pleins d’histoires ou d’anecdotes courtes, sans que ce soit, bien sûr, péjoratif, dans ses WC, afin que les pauses y soient littéraires et passionnantes…

 

 

Les commentaires sont fermés.