10
aoû

Y'en a marre de ces assassins de chevaux / de ces tueurs fous / de ces émeutiers

Mais keskils ont tous en ce moment, les gens (qui ne devraient même pas être qualifiés de gens, on n'est pas un gens quand on agit de la sorte), à tuer ou blesser sadiquement des chevaux, des juments, des poneys ?

Ces gentilles bêtes sont paisiblement dans leur enclos, ils vivent leur vie, ne font de mal à personne, rien, nada, et paf, on les tue ou les mutile.  Comme ça, sans but.

Pourquoi ? ça leur fait quoi, à ces gens qui ne sont pas des gens, de torturer un animal qui n'a rien demandé à personne ?  Un sentiment de super puissance ?  Mais pourquoi ne pas devenir super puissant en faisant le bien, plutôt que le mal, ça serait cool aussi non ?  Tenez, moi, hier, au bureau, ben j'ai sauvé un bestiau qui s'aventurait à l'intérieur, je l'ai fait sortir pour qu'il continue sa vie dehors, et j'ai dû insister, le repousser quatre fois, pour finalement être plus ferme et l'envoyer valdinguer d'un coup sec de chaussure, pour ensuite vérifier si je ne l'avais pas tué.  Ben j'étais contente d'avoir sauvé le bestiau (même si dimanche j'ai tué une araignée, va comprendre).

Mais keskils ont les gens (blablabla, vous connaissez la suite) à tuer des innocents, comme ça, par hasard, au nom d'une idéologie, comme en Norvège ou par colère, comme aux States.  Pourquoi tirer sur tout ce qui bouge.  C'est horrible, la mort.  Mais encore plus quand elle est causée par la volonté pure d'autrui.  Je me disais ça l'autre jour en regardant l'émission sur Les amants diaboliques, ces belges qui ont assassiné leur conjoint, dont l'un durant le voyage de noces.  Le pire, lorsque l'amante se moque, alors que son nouvel époux qu'elle a décidé de faire tuer se trouve face à ses agresseurs et répète inlassablement "ne faites pas de mal à ma femme", ce qui la fait mourir de rire, pendant que lui n'en finit pas de mourir.  Immonde.

Mais keskils ont les gens (blablabla) à détruire ce qui les entoure.  Quand j'ai vaguement entendu "émeutes à Londres", je n'ai pas prêté attention.  Et là, je viens de voir les images.  Pas de simples manifestations, non.  Pas quelques voitures en feu, non.  Des maisons entières, des immeubles entiers, ravagés par les flammes, sans raison, juste une agressivité sans doute trop longtemps contenue, des habitants qui ont à peine eu le temps de fuir et qui ont tout perdu, sans comprendre pourquoi.  Et des magasins pillés, détruits, vidés de leur contenu.  Que du matériel ?  Sans doute, mais des lieux de vie et des traumatismes pour ceux qui les occupaient.

Non, franchement, le monde tourne vraiment mal, comme chantait l'autre.

 

07:38 Écrit par Anaïs dans Anaïs tremble d'effroi | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

J'ai renoncé à essayer de comprendre... Ces gens là fonctionnent vraiment trop différemment et il est vain de tenter de percevoir ce qu'ils retirent comme satisfaction dans leurs actes pervers.

Comme tu t'en doutes, je suis particulièrement touché par les actes barbares commis sur les chevaux et ce qui me dégoûte le plus, c'est que rien ne sera fait pour coincer les coupables. Quand bien même ils seraient pris, les sanctions seront légères et ridicules.

Quel monde de dingue... :-(

Écrit par : Oli | 10-08-2011 à 07:59:33 Hr

Répondre à ce commentaire

tu as bien raison, faut pas chercher à comprendre

Écrit par : Anaïs | 26-08-2011 à 12:44:42 Hr

Vraiment d'accord ,Anaïs. Merci d'exprimer tout ça .....(merci de nous faire sourire souvent mais ici c'est dur c'est trop)

Heureusement y en a beaucoup qui sont indignés....
Trop difficile à comprendre ce monde de cinglés!!

Écrit par : dominam | 10-08-2011 à 20:22:36 Hr

Répondre à ce commentaire

de rien de rien, j'essaie de faire rire le plus possible, mais y'a des fois hein...

Écrit par : Anaïs | 26-08-2011 à 12:45:07 Hr

Les commentaires sont fermés.