6
jui

Les céréales, c'est mauvais pour la santé… malgré leur fort impact érotique

L’autre samedi j’ai décidé d’abandonner mes bonnes résolutions culinaires, qui riment avec cellulite dans le derrière.

Car à force de me préparer de bons petits déjeuners, genre des crèpes, du cake avec du choco home made ou du craquelin, voire du tiramisu spéculoos (non je rigole, jamais avant 13 heures, le tiramisu spéculoos), je vais finir par ne plus passer les portes, ma bonne Dame.

Donc, pour ma santé, mon cholestérol et mon gras, j’ai décidé, ce fameux autre samedi, de manger des céréales.

Aussi pour la santé de mon portefeuille, car c’était des céréales 100 % remboursées, tant qu’à faire.

Petit jus d’oranges pressées, petit lait de soja banane, gros bol de céréales et hop là paf youplaboum, je me vautre dans mon canapé pour mater l’intégrale d’Ally Mac Beal (que du bonheur, je vous en parle tout bientôt).

Et je déguste mes céréales.  Bon, clair que ça vaut pas mon cake ou mes crèpes, mais soit.  C’est pas mal.  Y’a des céréales au chocolat, des céréales enrobées de chocolat (nan, c’est pas pareille), et des céréales classiques.  Ça croustille sous la dent, dans la bouche c’est fondant.

Et entre deux scrontch scrontch, je sens un truc dur.  C’est là que je réalise que j’ai l’âge que j’ai : mes vieilles dents sont plus cap de machouiller des céréales correctement.  Déjà que je me suis cassée une dent sur une babelutte y’a dix ans, et une autre sur un dagobert y’a cinq ans, vlà que bientôt je me casserai la canine en mangeant un américain.  Va falloir me mouliner ma bouffe, à ce train-là.

Je sens à nouveau le truc dur dans ma bouche (argh, ai-je l’esprit mal tourné, ou cette expression a-t-elle un double sens et va-t-elle m’amener 124.789 lecteurs avides d’images fellationnesques ?) et je décide, pour préserver l’emplacement de mon futur dentier, de ne pas tenter le diable en le désagrégeant d’un coup de molaire.

Je décide d’avaler (aucune référence aux images dont question ci-avant non plus).  Tout rond.

Et j’avale.

Puis je continue ma dégustation (toujours aucune référence hein).

Genre dix minutes plus tard, je me pourlèche les dents, histoire de récupérer les petits bouts de céréales coincés partout.  Dieu aurait mieux fait de réfléchir avant de créer la bouche, passque bien souvent, quand je tente d’extraire des bouts de bidoche après mon repas du soir, je remange la tartine du matin, le jambon du midi, le bout de Raider (enfin de Twix) de 16h et j’en passe.  Un vrai garde-manger, de quoi tenir deux guerres.

Durant mon opération pourléchage de canines (et non de babines), je sens un énorme morceau de céréale coincé, que je tente en vain de déloger.  Je réalise alors que c’est pas une céréale, que c’est un bout de plomb qui « rebique ».  Et s’il rebique, c’est passque ma dent s’est cassée en deux, et que le plomb est resté scotché à la partie encore fichée dans la gencive (alléluia).  Tandis que la seconde moitié a disparu… vous l’aurez compris… dans mon estomac.

Etant donné que je ne pense pas que mon dentiste puisse la recoller, j’ai décidé de ne pas étaler mes crottes durant 48 heures pour récupérer ma demi-prémolaire, tant qu’à faire.

Tchu, les céréales, finalement, c’est ruinant pour la santé ET le portefeuille.

Illu de Ptitbordel.

malauxdents.jpg

Commentaires

Mon dieu, j'ai mal aux dents rien que d'y penser.
Je déteste le dentiste donc bon courage pour la suite !!

Écrit par : Nad | 10-07-2011 à 19:22:03 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.