27
jui

Et vous, c’est quoi qui vous énerve ?

Tel est le titre d’un article paru sur le site de L’avenir.

 

Avant de le lire, je vais vous dire, moi, ce qui m’énerve plus royalement qu’Albert II et ses fils réunis :

 

- les ceusses qui crachent leurs glaires putrides en rue

- les ceusses qui augmentent leur personnel en fonction de leur couleur de cheveux ou de la petitesse de leur jupe

- les ceusses qui croient que les coins sombres de certains quartiers sont en fait des décharges publiques

- les ceusses qui ignorent le sens du mot « mouchoir »

- les ceusses qui jettent leurs mégots en rue

- les ceusses qui jettent leurs mégots en rue sans les écraser, les laissant m’enfumer de longues minutes encore, inutilement

- les ceusses qui sont contraints par leur employeur de me vendre un abonnement téléphonique, un canapé ou du vin, en m’appelant trois fois semaine

- les ceusses qui dépassent dans les files, sous prétexte qu’ils sont plus vieux, plus jeunes, plus pressés, plus stressés, plus tout

- les ceusses qui courent pour arriver avant toi devant le distributeur de ticket à la boucherie, pour gagner une place

- les ceusses qui larguent sans jamais expliquer le pourquoi de ce désamour

- les ceusses dans le bus qui occupent les sièges oùsqu’une femme enceinte ou une personne à canne est dessinée, alors qu’ils sont ni enceintes ni à canne

- les ceusses qui ne savent pas à quoi servent ces larges bandes blanches sur le sol, qu’on appelle passage piéton

- les ceusses qui demandent leur chemin sans dire bonjour avant

- les ceusses qui transforment leur tuture en boîte de nuit, enfin de jour

- les ceusses qui te balancent la porte dans la tronche

- les ceusses qui disent pas bonjour quand tu franchis la porte de leur commerce

- les ceusses qui pensent que la rue est un pissodrôme géant

- les ceusses qui pensent que la rue est un chiodrôme canin géant

- les ceusses qui ne comprennent pas le sens du logo représentant un mossieur ou une madame dans une chaise roulante

- les ceusses qui sous prétexte de la liberté d’expression et de la prospection économique inondent nos boîtes mail de pourriels plus pourris que les fruits d’Amélie Nothomb

- les ceusses qui n’apprendront jamais à leurs gosses à ne pas devenir les ceusses précités

 

Et vous, c’est quoi les ceusses qui vous énervent ?

13:38 Écrit par Anaïs dans Anaïs râle | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

Coucou ;-)

La liste est tellement longue, trop longue... :-o

Écrit par : Oli | 27-06-2011 à 14:03:29 Hr

Répondre à ce commentaire

J'ajouterais les ceusses qui non contents d'avoir utilisé leur 4x4 en ville pour aller acheter une baguette de pain la garent sur un coin de rue rendant la visibilité nulle pour les piétons, les vélos -et sans doute les autres voitures-. Je sais ce n'est plus de l'incivilité c'est du danger public mais ça fait du bien de le dire.

Écrit par : Lenny | 28-06-2011 à 07:47:57 Hr

Répondre à ce commentaire

Les ceusses qui parlent et crient dans la rue à 4h du matin, comme s'ils étaient seuls au monde et comme si personne ne dormait, s'installent devant une porte et continuent leur soirée.

Les ceusses en uniforme, qui passe dans leur camionnette, regardent mais continue leur chemin sans intervenir, alors que les ceusses qui crient ont maximum 17 ans et s'hydrate au whisky...

Écrit par : Hap | 28-06-2011 à 08:10:04 Hr

Répondre à ce commentaire

Ceux qui ne connaissent pas les mouchoirs EN EXAMEN!! (j'ai eu une FILLE qui a reniflé pendant 2 h. Et ce n'était pas des reniflements "gracieux" mais bien dégoûtants.)

Écrit par : Laurence | 28-06-2011 à 08:36:53 Hr

Répondre à ce commentaire

Les franges à la Kate Moss, ça m'énerve! (bon ok, elle était facile celle-là, sorry)
Idem que Laurence pour les renifleurs (mais pas que pendant les examens).
Les ceusses qui mâchouillent leur chewing gum en ouvrant la bouche et en faisant plein de petits bruits de salive, ou encore les ceusses qui aspirent le liquide plutôt que de le boire, entraînant du même coup d'énormes bruits de bouche.
Bon, je suis fort axées bruits humains finalement... (mais attention, je suis tolérante, j'entends ça tous les jours, mais je ne dis rien, je souffre en silence ;-))
les ceusses qui, aux concerts, se baladent dans la foule compacte en délire, et stoppent, à 2, 3, ou + dans le minuscule espace vital que d'autres s'étaient vaillamment faits. et bien sûr, c'est encore pire lorsque ces ceusses sont grands.
Sinon, les ceusses qui écoutent de la musique sur leur gsm (enfin jveux dire smartphone) dans le train, sans écouteurs.
et tant d'autres choses encore...

Écrit par : Sophie | 28-06-2011 à 19:37:39 Hr

Répondre à ce commentaire

Comme tout ça me parle!
Plus ça va, moins je supporte les gens.

Écrit par : Nad | 30-06-2011 à 19:20:16 Hr

Répondre à ce commentaire

Un sacré moment que je ne suis pas passée par ici et le premier article que je lis est très drôle !
Tu en oublies, évidemment, tellement de choses nous énervent chaque jour que si l'on devait toutes les énumérées, la liste serait trop longue.

J'espère ne pas t'avoir trop manqué ! Lol !
PS : J'ai seulement changé d'adresse mail... mais c'est toujours moi ! Encore désolée pour cette absence trop longue à mon goût !

Écrit par : Céline . | 06-07-2011 à 18:18:57 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.