5
jui

Tous complices - Nicci French

"Le dimanche, on lit au lit".

Quand j'ai un Nicci French en mains, c'est comme avec un Musso, du bonheur, car je sais que je vais aimer, tout simplement.

Bien sûr, certaines me transportent littéralement (littératurement ?) dans un monde d'angoisse dont je sors ensuite difficilement, d'autres un peu moins.  On a tous ses petites préférences dans la bibliographie d'un auteur... en l'occurrence de deux auteurs, puisque, tout le monde le sait, Nicci French, ce sont deux auteurs, un couple.

Tous complices sera à classer dans mes favoris des Nicci French.

Bonnie est prof de musique et, pour faire plaisir à une amie qui va se marier, elle crée un petit groupe musical, fait de divers copains.  Sympathique idée.  Sauf que, à se côtoyer ainsi, les mystères s'épaississent, les amitiés tournent au vinaigre et la tension monte, jusqu'à son apogée avec la mort d'un des protagonistes.  Qui en sait plus qu'il veut le faire croire au sujet de ce drame ?

L'originalité de l'ouvrage, outre la façon qu'ont les auteurs de tenir en haleine, est qu'il passe en permanence d'un "avant" à un "après".  Un avant qui parle de l'insouciance des débuts, des rivalités au sein du groupe et des mystères qui y planent, faisant comprendre, petit à petit, comment on a pu en arriver là... Un après qui révèle le meurtre et comment chacun des protagonistes va l'appréhender.  Captivant.  Finement joué, avec cette trame de narration originale qui donne envie d'avancer plus encore, page après page, quand je suis "avant", je veux filer après pour en savoir plus, quand je suis "après", je veux aller "avant" pour comprendre.

Magnifique thriller, à ne pas lire avant de partir en vacances avec votre bande de potes, tant qu'à faire.  

 

Commentaires

Je ne connais pas, mais je vais mettre sur ma liste de prochaines lectures! car tu m'as donné envie de me plonger dans cet avant-après.

Écrit par : kiwinini | 05-06-2011 à 19:25:39 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.