2
jui

Que faire avec un concombre ?

Cette question, toutes les personnes qui ont un concombre dans leur frigo se la posent.  Ils se la posent actuellement, je veux dire, vu l'actualité.  S'ils se la posaient avant la psychose due aux ravages de la bactérie écolière ou un truc du genre, je leur conseille d'en parler à un psy... ou de s'offrir un vibromasseur, c'est plus hygiénique.

Mais s'ils se la posent actuellement, c'est tout naturel.

Car nul, même pas moi, n'ignore que les concombres sont suspectés d'être responsables de cette épidémie.  Entre nous je comprends mal le mot "épidémie", je pensais qu'il se rapportait à quelque chose de viral, apparemment pas.  Voyons voir : " Une épidémie (du grec epi = au dessus et demos = peuple) est la propagation rapide d'une maladie infectieuse à un grand nombre de personnes, le plus souvent par contagion." Ah voilà, c'est le mot contagion qui m'a induite en erreur, d'où la confusionnation avec un virus.  Mais que soit.

Moi, bien sûr, j'ignorais tout de cette épidémie avant lundi.  Ce qui fait que samedi, je me suis offert un concombre durant mes courses, que j'ai pieusement mis au frigo.

Et depuis lundi, je m'interrogais : mais que vais-je en faire ?

Réfléchis ma petite Anaïs, outre l'utilisation que la morale et l'hygiène réprouvent (je le sais de source sûre, preuves et témoignages à l'appui), que faire de mon concombre, bordel de Dieu ?

Alors j'ai réfléchi.

Et j'ai eu quelques idées.

Un rouleau à pâtisserie.  Du moins tant qu'il est bien dur et pas trop mûr.  Et puis faut bien l'emballer sinon la bactérie éventuelle pourrait passer sur la pâte à tarte, ce qui n'arrangerait pas mes affaires.

Une batte de baseball.  Idem niveau dureté et murissement (my god que je parle bien la France).

Une matraque policière.  Idem idem idem.

Un barreau d'escalier.  Histoire de remplacer un barreau qui serait cassé.

Un tuteur pour le jardin.

Un nez pour un bonhomme de neige représentant pinocchio.  Mais bon, d'ici l'hiver j'ai des craintes.  Ou alors le congeler en attendant.  Mais au dégel, restera-t-il bien raide ?

Une baguette pour maître d'orchestre.

Un objet de repérage pour un rendez-vous galant.  "J'aurai un concombre à la main droite".  "Et moi un chou-fleur dans la main gauche".

Des idées, ô chers lecteurs ?

En attendant, moi, j'ai trouvé un usage pour mon mien, de concombre.

Dans un taboulé.  Après un bon nettoyage et épluchage.  Et après une neuvaine pour que la bactérie écolière soit pas là, la vilaine.

divers 120.jpg

06:07 Écrit par Anaïs dans Anaïs tremble d'effroi | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

Bon eh bien maintenant que le concombre est innocenté, je rgole, je rigole, mais je me disais que c'était pas si mal d'avoir été faire une cueillette dimanche dernier, enfin celui d'avant, et donc d'être sure et certaine de l'endroit d'où il venait ce fichu concombre qui reste dans mon frigo, garanti d'Ile-de-France, loin des bactéries, c'est bien connu

Écrit par : Lenny | 02-06-2011 à 09:50:26 Hr

Répondre à ce commentaire

"My god que tu parles bien la France!!! hhuhuhuhuuhuhu j'adooooreeeuh! (si si, ce commentaire est constructif)

Écrit par : Xzeu | 02-06-2011 à 10:31:43 Hr

Répondre à ce commentaire

Fais une tarte aux concombres, comme Guy Montagné!

http://youtu.be/sAIOECWsEIc :D

Écrit par : Victor de rencontres avec be2.fr | 03-06-2011 à 09:50:08 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.