1
jui

Dingue les trucs immondes qu'on entend à la TV

Je n'en reviens pas de ce que je viens d'entendre durant le reportage sur Victor Hissel, l'avocat ayant défendu la famille de Julie ou de Melissa face à Dutroux, pour être ensuite accusé de pédophilie.

Je cite "je ne vois pas en quoi c'est (regarder des images pédopornographiques) condamnable.  L'argument c'est  que derrière ces enfants il y a des images, mais les images ont été faites, que les gens qui les ont faites soient sévèrement condamnés bien sûr, qu'on condamne le trafic d'images comme de personnes, mais des images faites, ça ne fait plus de tort à personne".

Nan, ce n'est pas un pédophile qui parle, c'est Christian Mormont, un professeur en psychologie. 

 Donc, ça ne fait de tort à personne de mater des images où des pauvres gosses à poil sont exposés pour les pervers qui vont les mater et, excusez-moi l'expression, se branler allègrement devant.  Bon.  Soit.  Ça doit être ça la psychologie moderne.

Moi je me dis juste que si plus personne n'a le droit de consulter ces merdes, si du moins on lutte contre cela, si on punit cela, ça évitera peut-être que des gosses soient soumis à de telles pratiques et montrés ensuite sur le net.  Mais bon parait que si les pédophiles ne peuvent plus mater, ils agiront.  Va savoir.  

C'était le malheur du jour.

21:21 Écrit par Anaïs dans Anaïs tremble d'effroi | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : victor hissel, pédophilie |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

Entièrement d'accord...

Écrit par : la collègue sans surnom | 02-06-2011 à 17:16:36 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.