10
avr

Cuisine et correspondance - Andréa Israel et Marcy Garfinkel

"Le dimanche, on lit au lit".

C'est l'histoire d'un livre publié à compte d'auteur qui a connu un tel succès qu'un éditeur, un vrai, est ensuite passé par là.

C'est l'histoire de deux amies qui renouent après des années de silence.  Elles s'aiment, mais ne se comprennent pas, tout comme elles ne se sont pas comprises durant ces années sans se revoir.  Rien n'a changé.

C'est l'histoire de deux jeunes filles totalement différentes l'une de l'autre qui deviennent amies à travers des recettes qu'elles s'envoient, que l'on découvre à travers leurs écrits et ce qu'elles aiment manger.  Que l'on voit grandir, murir, s'éloigner, se rapprocher, partager leurs rêves, leurs peurs, leurs conflits, leurs guerres.  Que l'on sent s'éloigner, aussi, jusqu'au clash final, quelques années plus tard.

C'est l'histoire de deux femmes qui veulent comprendre pourquoi leur amitié n'a pas tenu.  Qui veulent enfin s'expliquer, au risque de souffrir encore plus.

C'est l'histoire d'une amitié, envers et contre tout, malgré les secrets, malgré les souffrances.

C'est une histoire totalement émouvante.

C'est une histoire totalement gourmande, aussi.

C'est une histoire que je vous conseille, car elle remue les tripes, et je ne parle pas ici d'une recette de cuisine, mais bien de les vôtres, de tripes, qui ne resteront pas indifférentes à une telle histoire.

Ensuite, une fois l'émotion passée, il vous restera 82 recettes à tester.

C'est pas du bonheur, ça, ma bonne Dame ?

Les commentaires sont fermés.