30
mar

JE LIS, tu lis, IL LIT

Ce matin.

Dans le bus.

En face de moi.

Un superbe brun ténébreux.  Beau comme un Dieu grec, la lueur d’intelligence dans le regard en sus.  Un peu jeune sans doute, mais l’amour n’a pas d’âge hein.

Je fonds.

Il est plongé dans sa lecture.

Je tente tant bien que mal de découvrir le titre de son ouvrage.

Et j’y parviens : La métapsychologie.

De Freud.

Glups.

Dois-je cacher la couverture du roman chick lit que je suis en train de dévorer ?

Nan, j’assume mon amour immodéré des lectures légères.

Na.

Et je forme le vœu de le revoir demain, et après-demain, et après-après-demain…

Commentaires

Tu as un jour donc pour devenir une pro sur la métapsychologie et pouvoir engager une conversation demain sur le sujet ! ;-) Allez, zou ... vive Internet (pour lire tes récits et rechercher les infos sur le sujet en question) ... et les voyages en bus, finalement. ;-)

Écrit par : Isabelle | 30-03-2011 à 11:22:47 Hr

Répondre à ce commentaire

Je me joins à ton vœu ! :)

C'est si chouette de partager des lectures... :)

Écrit par : Tayiam | 30-03-2011 à 20:15:41 Hr

Répondre à ce commentaire

T'as une sacré chance. Dans mon tram y a que des poivrots.
Aucun beau brun ténébreux à l'horizon

Écrit par : Nad | 31-03-2011 à 18:19:49 Hr

Répondre à ce commentaire

Oh, un jolie jeune homme seul en train de lire un bouquin... J'imagine, on doit se dire "wouaw, un mec, pas trop accro au foot-bière le soir devant le télé mais plutôt devant un bon livre..."
Bon, même si c'est un livre sur la métapsychologie, c'est toujours un pas vers l'humanité ;)

Écrit par : Céline . | 01-04-2011 à 23:23:42 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.