20
mar

Ils diront d’elle – Fanny Brucker

“Le dimanche, on lit au lit”.

Estelle n’assiste plus aux réveillons de famille depuis des années.  Depuis qu’elle a quitté Paris pour le bord de mer.  Depuis qu’elle s’y est réfugiée dans un cocon d’amour avec Vanessa.  N’en déplaise aux villageois.

Cette année est pourtant différente : Estelle se retrouve envahie par une solitude à la limite du supportable, qui va la faire remettre tout en question.

Ce roman tout en sensibilité ne peut laisser indifférent, à cause de la souffrance d’Estelle, son repli sur elle-même, son enfance difficile entre un père adultérin et une mère abandonnée qui s’est accrochée à elle comme une naufragée à sa bouée, le désespoir qui planait au sein de sa famille que les ainés avaient fuie, sa propre fuite qui a suivi et qui était sans doute sa seule façon de pouvoir enfin respirer.

L’émotion est palpable.  La mélancolie aussi.  Le poids de la vie.  De la famille.  Du passé.  Son influence sur le vécu à venir.

Un joli roman, à ne cependant pas lire si votre moral n’est pas au super beau fixe, car il pourrait laisser des traces indélébiles et vous plonger dans l’amertume.

Les commentaires sont fermés.