2
mar

L'Anaïssade du jour

Moi, parlant de la pente du toit du bureau, risquée pour les têtes : "nan, je passe pas par là, mes neurones sont déjà en mauvais état, je veux pas en rajouter".

Une collègue : "Oh, au point où tu en es, une de plus ou de moins".

Moi : "Une... une quoi ?"

Morale : quand on se permet de railler les neurones des autres, autant savoir que ce mot est masculin...

11:27 Écrit par Anaïs | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Commentaires

Ouf, je savais que ce nom est masculin, il m'en reste au moins un de bon !

Écrit par : Céline . | 03-03-2011 à 18:53:57 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.