27
fév

Revivre – Guy Corneau

« Le dimanche, on lit au lit ».

Aujourd’hui est un jour exceptionnel.  Car aujourd’hui je vais vous parler d’un livre que je n’ai pas lu…

Guy Corneau, je connais depuis quinze ans.  Même pas sûre d’avoir lu un de ses livres, mais je connais.

Cet homme est hyper charismatique, je me le disais encore en tombant par hasard sur une interview de lui sur Sans chichis tour récemment.

Puis je suis tombée sur une interview dans un magazine.

Alors, à force, ça m’a donné envie de découvrir « Revivre », même si je suis pas sûre que lire les aventures d’un homme, quand bien même fût il beau, qui survit à un cancer stade 4 soit une super idée pour moi, hypocondriaque et angoissée par le cancer que je suis.  Mais d’un autre côté, ça peut aider à appréhender la maladie, de découvrir comment il l’a surmontée.

Bref, j’étais dubitative.  Intriguée.  Curieuse.

Et l’occasion m’a été donnée de feuilleter « Revivre » l’autre jour.  J’attendais une amie dans une librairie, j’ai donc pu lire les deux premières pages bien à mon aise.  Intéressant.

Puis mon amie est arrivée, petit repas, grande papote, super délire au rayon maillots, au revoir au revoir, bisou bisou, et je pars chez une autre amie.

En chemin, je croise la route d’une autre librairie, j’y entre, et je fonce à nouveau sur « Revivre ».  C’est dire si j’ai vraiment envie de l’acheter, ce bouquin.

Je le feuillette alors à nouveau et le hasard me fait lire un paragraphe où Guy Corneau explique avoir reçu la visite d’un ami psyjesaisplusquoi, adepte des méthodes de jesaisplusqui et du Docteur Hamer, créateur de La nouvelle médecine germanique.

Je referme alors « Revivre » et je m’enfuis.

Songeant au fait que deux jours plus tôt, je parlais de cet ouvrage, de l’interview TV que j’avais entendue, de celle que j’avais lue, vantant les mérites de cet homme qui parvient à goupiller la médecine traditionnelle et les médecines alternatives, sans pousser ses adeptes à bouder la première, pas comme ce fameux Docteur Hamer, responsable de morts atroces.  

Passque j’avais vu cette émission où des familles de victimes témoignaient de l’enfer vécu par leurs proches, atteints de cancer, qui ont tout stoppé pour suivre les théories du Docteur Hamer, sans jamais douter, jusqu’à la mort.  Une émission bouleversante.

Et puis le Docteur Hamer, je connais son nom depuis vingt ans déjà, un médecin namurois ayant vanté ses mérites à un de mes proches angoissé par la perspective du crabe qui guettait.  J’ai dû tenir ses livres en main, un jour.  Et je réalise combien, face à la peur de la maladie, on peut se réfugier dans tout ce qui nous est offert, parce que seul l’espoir peut encore aider.  Finalement, le crabe n’est pas venu et le Docteur Hamer fut rangé dans une bibliothèque…

Mais tout de même, on était à ça d’y croire.

Donc je n’ai pas acheté « Revivre ».

Et je ne l’ai, par conséquent, pas lu.  Parce que si c’est une version moderne des théories fumeuses du Docteur Hamer, j’hésite vraiment de chez vraiment…

Vos avis ?  Vous l’avez lu ?  Disséqué ?  Analysé ?

revivre.jpg

Commentaires

Salut,

Je n'ai pas lu 'revivre' mais j'ai vu l'émission sur Hamer et ça m'a fait froid dans le dos. Enfin, ce n'est pas parce que tu achètes le livre de Corneau que tu y adhèreras.
Tu sais, ton amie des maillots "pumpés" m'a dit qu'elle avait passé un super moment ;-)

A bientôt, bises bises !

Écrit par : yungja | 27-02-2011 à 21:10:37 Hr

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.